• IMPACTS DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES SUR LES RESSOURCES EN EAU ET LES ZONES HUMIDES DU MAROC


    Le “Global Water Partnership”, le Dialogue sur l'Eau et le Changement Climatique et

    l'Union Mondiale pour la Nature (l'UICN), ont uni leurs forces pour faciliter l’échange

    d’opinions sur les défis communs que confrontent les sociétés méditerranéennes pour

    s’adapter au changement climatique.

    Le consensus scientifique est que le changement climatique aura une influence

    persuasive sur la future demande, l’approvisionnement et la qualité des ressources en

    eau dans la Méditerranée, et qu’il augmentera la pression sur l’eau et les ressources

    environnementales ainsi que sur le système côtier dans la région qui est actuellement

    sous stress. Tous les secteurs de l’économie, l’environnement et la société peuvent

    être vulnérables à un degré ou un autre, à la variation hydrologique, aux inondations et

    aux fréquentes et extrêmes sécheresses et aux effets à plus long terme des variations

    des températures moyennes et la levée du niveau de la mer.

    Sous l’article 4 de la Convention du Changement Climatique (UNFCC-1992), il a été

    convenu que toutes les parties développeraient d’une façon échelonnée, une stratégie

    à court, moyen et long terme pour la réduction et l’adaptation du changement

    climatique, en tenant compte des différents contextes socio-économiques.

    Un certain nombre de pays méditerranéens ont déjà pris des mesures préliminaires

    pour identifier des stratégies et intégrer des réponses aux changements climatiques

    dans leurs activités et politiques actuelles de gestion des ressources en eau. D’autres

    pays doivent initier des processus pour permettre la modération des vulnérabilités

    significatives, ou de bénéficier des opportunités associées au changement climatique.

    Ce document est l’un des douze thèmes et étude des lignes de base préparé comme

    matériel de référence pour la Table Ronde qui a lieu en décembre 2002 à Athènes

    (Grèce) et qui traitera la relation entre le changement climatique et la gestion des

    ressources en eau et zones humides dans la région méditerranéenne.

    Pendant que l’objectif prioritaire est d’échanger des opinions, des perspectives et des

    expériences sur les possibles directions et priorités pour la planification des

    adaptations pour le changement climatique, les discussions quand à elles exploreraient

    les opportunités pour mettre en valeur les synergies dans les réponses pour les

    Conventions de Changement Climatique (UNFCC) et de des Zones Humides

    (Ramsar).
  • You might also like