• Eau... hygiène et assainissement: quel impact pour l’enfant


    Eau,

     hygiène et assainissement: quel impact pour l’enfant,

     quel impact sur le développement ?

    Plus de 125 millions d’enfants de moins de 5 ans vivent dans des foyers qui n’ont pas accès à une source améliorée d’eau potable. Plus de 280 millions d’enfants de moins de 5 ans vivent dans des familles qui n’ont pas accès à un assainissement amélioré. Chacun de ces enfants est un individu dont les droits ne sont pas respectés et dont la santé est menacée dès la naissance. 5000 enfants meurent chaque jour de maladie diarrhéiques Malnutrition et diarrhée sont étroitement liées : ces dernières sont des éléments déterminants des épisodes de malnutrition et des retards de croissance L’eau est indispensable à la vie. Elle est nécessaire non seulement comme boisson mais aussi pour la préparation des aliments, les soins des animaux domestiques, l’irrigation des cultures, l’hygiène corporelle, les soins aux malades, le nettoyage, le lavage et l’élimination des déchets. L’eau insalubre et le manque d’assainissement de base et d’hygiène entraînent chaque année le décès de plus de 1,5 million d’enfants de moins de 5 ans emportées par la diarrhée. Et plusieurs millions d’autres enfants, frappés par des maladies diarrhéiques ou liées à l’eau, souffrent de problème de santé et d’un retard de développement. Au total, plus de 1 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable provenant d’une source améliorée, tandis que 2,6 milliards de personnes (soit deux personnes sur cinq) sont privées d’assainissement de base. D’où l’importance de réduire de moitié, d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et à un assainissement de base, conformément à l’engagement pris par les Chefs d’Etat et de Gouvernement en faveur de la réalisation de l’Objectif du Millénaire pour le développement relatif à l’eau et à l’assainissement (OMD 7). L’eau et l’assainissement sont vitaux en soi, mais ils sont aussi les conditions préalables à la réduction de la mortalité infantile et maternelle (OMD 4 et 5) et à la lutte contre la maladie (OMD 6), tout en jouant également un rôle prépondérant dans la réduction de la malnutrition chez l’enfant (OMD 1) et dans la réalisation de l’éducation primaire universelle (OMD 2). Eau, hygiène, assainissement et santé L’accès insuffisant à une eau salubre et à un assainissement approprié constitue la principale cause de maladies dans le monde. La pénurie d’eau salubre et le manque d’assainissement et l’hygiène contribuent aux principales causes de décès d’enfants de moins de 5 ans, à savoir les maladies diarrhéiques, la pneumonie, les troubles néonatals, et la malnutrition. L’hygiène, voire le simple fait de se laver les mains, permet de faire reculer la morbidité et la mortalité liées à la diarrhée, à la pneumonie et autres maladies infectieuses, y compris le risque de propagation de la grippe aviaire. A lui seul, l’assainissement amélioré peut faire reculer de plus d’un tiers la morbidité liée à la diarrhée. Combiné avec la promotion de l’hygiène, il peut la faire reculer de deux tiers. En jeu, la survie d’1,5 million d’enfant chaque année Les jeunes enfants sont plus vulnérables que quiconque aux effets pernicieux de l’eau insalubre, à la pénurie d’eau, aux problèmes d’assainissement et au manque d’hygiène. Eau, hygiène et assainissement: quel impact pour l’enfant, quel impact sur le développement ? En moyenne, les femmes et les filles marchent six kilomètres chaque jour en transportant 20 litres d’eau. Quelques maladies hydriques: - diarrhée et dysenterie - choléra - trachome - infestations vermineuses : Ver de Guinée (dracunculose), bilharziose (schistosomiase), vers intestinaux (ascardiase et ankylostomiase) En d’autres termes, l’OMD 7 revêt une importance vitale pour les enfants et sa réalisation est également cruciale en ce concerne l’amélioration de la nutrition, de l’éducation et de la condition féminine. Les succès dans le domaine de l’eau, l’hygiène et l’assainissement détermineront l’achèvement des engagements pris dans les autres domaines. Eau, hygiène, assainissement et femme La vie des femmes dans le monde entier est étroitement liée à l’eau. Les activités nécessitant de l’eau incombent toutes, le plus souvent, aux femmes. Les femmes et les filles ont le plus besoin d’installations sanitaires privées salubres. Il est important de reconnaître le rôle central que les femmes jouent en fournissant, gérant et préservant l’eau et en servant de modèles au sein de la famille lorsqu’il est question d’assainissement et d’hygiène. Il est donc crucial de veiller à ce que les femmes participent pleinement et sur un pied d’égalité aux efforts de développement liés à l’eau (accès équitable à l’eau, accès à la propriété de la terre et aux ressources en eau à des fins productives, accès à l’assainissement, développement des capacités, notamment pour la gestion et la maintenance des installations et d’éducation à l’hygiène, participation sur un pied d’égalité à la prise de décision, prise en considération des besoins spécifiques des femmes et des filles). En améliorant l’accès à l’eau et à l’assainissement, il devient possible pour les femmes de dégager du temps et de l’énergie pour leur développement personnel. Elles peuvent se consacrer à des activités productives telles que l’élevage d’animaux, la production de cultures vivrières et leur préparation en vue de les commercialiser et de gagner un revenu pour leur famille. Elles peuvent ainsi dédier du temps à leur alphabétisation et à leur éducation, ainsi qu’aux soins de leurs enfants, à la participation à la vie de la communauté et au loisir. L’accès adéquat à des sources d’eau réduit également le risque d’abus sexuel sur le chemin de recherche de l’eau. Eau, hygiène, assainissement et scolarisation L’eau insalubre et les mauvaises conditions d’hygiène ont également un impact négatif sur la fréquentation scolaire et les capacités d’apprentissage des enfants en âge d’être scolarisés, en particulier des filles. Si les écoles ne sont pas équipées d’installations sanitaires adéquates, les filles n’y vont pas, dans beaucoup de cas. Les enfants sont bien souvent occupés à chercher de l’eau, quand ils ne sont pas souffrant d’une maladie liée à l’eau. Des installations sanitaires bien tenues et utilisées correctement, un approvisionnement adéquat en eau et une éducation en matière d’hygiène dans les écoles sont autant de facteurs qui contribuent à l’éducation primaire universelle et à l’égalité des sexes (OMD 2 et 3) en améliorant le taux de scolarisation, d’apprentissage et de fréquentation scolaire, en particulier des filles. Eau, hygiène et assainissement: quel impact pour l’enfant, quel impact sur le développement ? La fracture urbaine-rurale Les disparités les plus profondes concernant l’eau salubre et l’assainissement de base séparent les populations urbaines des populations rurales. Au niveau mondial, l’accès aux sources améliorées d’eau potable est de 95% dans les zones urbaines mais de 73% seulement dans les zones rurales. La couverture urbaine concernant l’assainissement était deux fois plus large que la couverture rurale en 2004 – 80% dans les zones urbaines contre 39% dans les zones rurales. Qu’est-ce qu’une source améliorée ? Pour ce qui est de l’eau potable, on peut citer les bornes-fontaines publiques, les trous de sonde ou forage, les puits ordinaire protégés, ainsi que les sources d’eau et l’eau de pluie protégées. Pour ce qui est de l’assainissement, il s’agit d’installations privées et non partagées avec d’autres familles telles que des toilettes avec chasse d’eau qui pousse les déchets dans des canalisations débouchant dans des égouts, une fosse septique ou une fosse d’aisance, ainsi que les latrines à fosse sèche construites avec une dalle de couverture.
  • You might also like