• la sécheresse en france


    Les mois de juillet et août ont été particulièrement secs sur le pays en raison de la persistance des conditions anticycloniques. C'est de l'ouest et du sud-ouest au centre que le déficit de précipitations est le plus important. On observe également une sécheresse importante sur les régions méditerranéennes même si cela fait partie intégrante du climat de ces régions en été.

    Reporters - Paris 75000
    Crédit : La Chaîne Météo
    Après un printemps très arrosé avec des cumuls de pluie exceptionnels provoquant des crues et inondations dans le nord du pays, la situation météo a radicalement changé cet été.

    Reporters - Paris 75000
    Crédit : La Chaîne Météo


    Situation de blocage anticyclonique
    Au cours des mois de juillet et août, l'anticyclone des Açores a gonflé en direction de la France tandis qu'un puissant anticyclone s'est installé en Méditerranée. Il s'est donc crée une véritable barrière anticyclonique (on parle de situation de blocage en météo). Les perturbations océaniques n'ont circulé que sur le nord-ouest de l'Europe, débordant temporairement sur l'extrême nord de la France où la pluviométrie est proche de la normale, voire excédentaire sur la région lilloise. Quant aux dégradations orageuses, elles sont restées rares et n'ont pas été généralisées. Quelques orages ont circulé temporairement entre la région Midi-Pyrénées, le Massif-Central et les frontières de l'est.


    Reporters - Paris 75000
    Crédit : La Chaîne Météo


    Des records de faibles précipitations dans l'ouest et le sud-ouest
    Avec une telle situation météo, les cumuls de pluie pour ces deux mois de juillet et août ont été déficitaires sur la majeure partie du pays. C'est dans l'ouest que la situation est la plus critique puisque le déficit sur l'ensemble de ces deux mois est de l'ordre de 80 à 90%. C'est le cas à Tours avec seulement 11 millimètres de pluie tombés en deux mois alors que la normale est de 96 mm. La situation est identique sur des villes comme Angers, Le Mans, Niort ou encore Mont-de-Marsan et Gourdon dans le sud-ouest. Il s'agit d'ailleurs de records de faible pluviométrie.
    En Méditerranée, les cumuls de pluie sont également très faibles mais la situation n'est pas exceptionnelle puisque la sécheresse est habituelle à cette période de l'année. Elle a toutefois débuté de manière précoce contrairement aux autres régions. A Marignane (13), on a pas observé de pluie significative depuis le début du mois de mai !


    Reporters - Paris 75000
    Crédit : La Chaîne Météo


    Pas d'amélioration en vue pour le début du mois de septembre
    Au cours des prochains jours, la situation météo ne va pas beaucoup changé. Les conditions anticycloniques vont se maintenir dans l'ouest et le sud avec un temps durablement sec, à l'exception de quelques orages en montagne. Un tiers nord du pays pourrait retrouver quelques averses dimanche mais cela ne sera que temporaire et insuffisant pour permettre un arrosage conséquent.
  • You might also like