• Activités d'eau...

    Activités

    ©Société des Eaux de Marseille
    ©Société des Eaux de Marseille
    Le Conseil a énormément mis l'accent à faire ce qui a est connu sous le terme d'"hydro-diplomacie internationale". Au cours des trois dernières années, le Conseil a été sur l'avant de la scène, et a fait la promotion d'une nouvelles politique de l'eau, en portant la voix de l'eau à tous les niveaux d'instances décisionnaires.
    Rapport d'activités du Conseil mondial de l'eau 2010-2012

    L’un des principaux objectifs du Conseil mondial de l’eau est la sensibilisation aux problématiques de l’eau dans le monde et le développement d’une mobilisation politique. L’organisation d’un Forum mondial de l’eau, tous les trois ans, constitue l’une des principales étapes vers l’atteinte de ces objectifs. Ce Forum est une plate-forme unique d’échanges et de discussions sur les problématiques de l’eau à l’échelle mondiale, au sein de laquelle la communauté de l’eau est en relation avec les politiques et les preneurs de décisions du monde entier pour essayer de trouver des solutions visant à accroître la sécurité de l’eau.
    Au cours de ces dernières années, le Forum a déclenché une Vision mondiale de l’eau : une initiative incomparable sur l’état des ressources en eau de la planète pour les prochaines années, dont les résultats ont été présentés à l’occasion du 2ème Forum mondial de l’eau. Ce Forum a également donné lieu à une série de propositions d’actions et d’engagements concrets émise lors de la 3ème édition du Forum.
    Parmi ses autres activités, le Conseil a également joué un rôle stratégique de soutien à l’instauration de dialogues sur des questions multisectorielles qui n’avaient pas suffisamment alimenté les débats, tant au niveau local que national. A ce titre, il convient notamment de citer le dialogue sur l’eau, la nourriture et l’environnement, ainsi que le dialogue sur l’eau et le climat.
    En 2001, le Conseil a étudié les différents moyens d’amener de nouvelles ressources financières au secteur de l’eau en créant le Panel mondial sur le financement des infrastructures de l’eau, afin d’éviter le scénario “pénurie des ressources en eau” en 2025 de la Vision mondiale pour l’eau.
    Dans le cadre du 4ème Forum mondial de l’eau, le Conseil a déterminé des mécanismes de coopération et de coordination visant à traduire les engagements contenus dans cette vision globale en actions concrètes, en s’appuyant sur le savoir-faire local, dans le but de parvenir aux Objectifs de développement du Millénaire liés à l’eau, d’ici 2015.
    Le 5ème Forum a donné la parole aux autorités locales qui ont été encouragées à améliorer leur situation au niveau de l'eau en signant le Pacte d'Istanbul, qui a atteint plus de 1.000 signataires à travers le monde.
    De 2009 à 2012, l'engagement politique du processus ministériel, parlementaire et des autorités locales du Forum n'a cessé d'augmenter et les efforts du Conseil ont grandement contribué à élever l'eau plus haut niveau sur l'agenda politique.
    L'eau est enfin en train d'être reconnue comme une priorité mondiale. Au cours du Sommet de la Terre de Rio+20 en 2012, une conférence sur le développement durable (Sustainable Development Dialogue) a été consacrée à l'eau. L'objectif du Conseil est de faire de l'eau une priorité dans les tables de discussions décisionnaires en vue des Objectifs de Développement Durable pour l'après 2016.
  • You might also like