• les problèmes d’eau

                Traiter les problèmes d’eau

    Découvrez comment nous conservons, réutilisons et fournissons de l’eau dans l’agriculture, la fabrication et les innovations.
    How we’re tackling water issues across our value chain
    La population du monde a doublé au cours des 40 dernières années et la quantité d’eau que nous utilisons a quadruplé.
    D’après les Nations Unies, 663 millions de personnes à travers le monde n’ont pas accès à une eau potable salubre. Ce problème ne touche pas seulement les pays en voie de développement, la crise de l’eau affecte chaque continent.
    Pour marquer la Journée mondiale de l’Eau du 22 mars, voici quelques-unes de nos principales initiatives par lesquelles nous tentons de préserver une des ressources les plus précieuses de notre chaîne de valeur, depuis l’achat de nos produits à nos processus de fabrication, et jusqu’à son utilisation par le consommateur.

    Réduction de l’utilisation de l’eau dans l’agriculture

    Knorr partnership with Agraz
    L’agriculture représente environ 70 % de la consommation d’eau dans le monde. Sous le climat torride de l’Espagne, l’irrigation est essentielle pour la qualité et l’hydratation des cultures, mais la détermination de la quantité juste d’eau à utiliser a toujours constitué un défi.
    Dans le cadre de notre engagement d’investir 1 million € par an dans des partenariats d’agriculture durable, Knorr a collaboré avec le producteur de tomates Agraz afin d’introduire une méthode d’irrigation plus efficace dans les plantations de tomates.
    Des capteurs et des sondes ultramodernes permettent à présent aux cultivateurs de savoir exactement quelle quantité d’eau est nécessaire pour obtenir les tomates les plus saines et les plus savoureuses. Pas une goutte n’est gaspillée.
    Cette opération a permis de réduire de 30 % la quantité d’eau nécessaire, d’augmenter les rendements de 20 % et d’améliorer la qualité et la saveur des tomates.
    Le partenariat avec Agraz n’est qu’un exemple parmi d’autres de la manière dont les marques d’Unilever collaborent avec le secteur agricole pour sensibiliser le public à l’importance de la conservation de l’eau et investissent dans la technologie pour permettre un changement positif durable.

    Gestion des eaux usées dans la fabrication

    Indaiatuba Homecare plant, Brazil
    Le Brésil est lui aussi touché par la pénurie d’eau mondiale. C’est pourquoi des équipes d’Unilever de notre usine Homecare d’Indaiatuba ont mis en place des mesures qui ont éliminé toute évacuation d’eaux usées des installations.
    Un dispositif de recyclage d’eau amélioré installé en 2014 pompe toutes les eaux usées générées par le site et les réinjecte dans le système, permettant ainsi d’économiser quelque 20.000 m³ en moyenne par an. C’est excellent pour l’entreprise, car cela réduit les coûts de 29.000 € par an, mais c’est aussi une très bonne chose pour l’environnement.
    En fait, les processus de traitement des effluents de l’usine, parallèlement à des mesures prises par d’autres industries et par le gouvernement, ont également contribué à la reclassification d’un tronçon de la rivière Junidaí, dont l’eau est aujourd’hui suffisamment propre pour la consommation humaine.
    Ailleurs au Brésil, notre usine de Valinhos a introduit plusieurs mesures visant à identifier et à réduire les eaux usées et à réutiliser l’eau dans l’ensemble des installations. Parmi elles figurent un projet destiné à permettre l’utilisation des eaux usées traitées dans des tours de refroidissement, et des inspections régulières destinées à repérer et à colmater les fuites.
    Entre-temps, notre site de Cuernavaca mis en service un équipement pour recueillir et traiter les eaux pluviales en vue de leur utilisation dans l’usine. D’après des études, l’utilisation de nouvelles citernes et de nouvelles technologies permettra, grâce à l’eau de pluie recueillie, de fournir 24 % de l’eau totale dont l’usine a besoin chaque année, réduisant d’autant le captage d’eau souterraine.

    Des innovations inspirées

    Suvidha Water Centre, India
    À Bombay, en Inde, nous avons ouvert un centre communautaire consacré au développement durable, qui pourvoit aux besoins d’hygiène de ménages urbains à bas revenus qui n’ont pas accès à l’eau dans leurs habitations.
    Le Suvidha Water Centre (suvidha signifie ‘facilité’ en Hindi) offre à 1.500 personnes de la région un endroit où elles peuvent utiliser des toilettes, prendre une douche, laver leur linge et consommer l’eau potable salubre et propre de nos purificateurs d’eau Pureit – le tout à un prix très abordable.
    Suvidha utilise les principes de l’économie circulaire pour réduire la consommation d’eau. L’eau fraîche est d’abord utilisée pour le brossage des dents, le bain, le lavage des mains et la lessive. Les eaux usées issues de ces activités sont ensuite utilisées dans les chasses d’eau des toilettes. Selon les estimations, cette façon de procéder permettra d’économiser 10 millions de litres d’eau par an.
    Les purificateurs d’eau Pureit rendent l’eau salubre accessible à un prix abordable sans devoir recourir à l’électricité ou à une alimentation en eau du robinet. En fournissant ces purificateurs à un centre communautaire, Pureit est en mesure de toucher les personnes qui ont le plus besoin d’eau potable propre et qui, à défaut, ne pourraient supporter le coût d’un appareil Pureit.
  • You might also like