• Comment le Ramadan booste les importations alimentaires

    Comment le Ramadan booste les importations alimentaires

    Par L'Economiste| Le 20/06/2017  
    Comment le Ramadan booste les importations alimentaires
    Ramadan rime avec changement de comportement de consommation des ménages. Selon une note du Haut commissariat au plan (HCP) à ce sujet, le budget alloué aux dépenses alimentaires augmente de 37,1% sur cette période par rapport aux autres mois de l’année. Cette hausse s’inscrit dans une logique de progression des importations alimentaires pendant le mois sacré et les deux mois qui le précèdent (+4,5%). Dans le détail, les importations de miel font plus que doubler deux mois avant le Ramadan. Les entrées d’œufs et de dérivés laitiers progressent de 25,4% et celles des fruits frais et secs de 17,2%. À noter que des hausses significatives sont aussi enregistrées, un mois avant le mois sacré, dans les importations d’eaux/boissons gazeuses (+59%), de jus de fruits (+42,3%) et d’huiles/graisses (+26,5%).
  • You might also like