• La pollution des eaux


    fontaineLa pollution de l'eau est une dégradation physique, chimique, biologique ou bactériologique de ses qualités naturelles, provoquée par l'homme et ses activités. Elle perturbe les conditions de vie de la flore et de la faune aquatiques; elle compromet les utilisations de l'eau et l'équilibre du milieu naturel.

    La pollution des eaux est provoquée par le rejet d’eau salie par nos activités domestiques (lavages et nettoyages divers, évacuation de nos urines et fèces, etc.) mais également par les diverses activités industrielles et agricoles, nécessaires pour nous fournir les aliments et biens dont nous avons besoin.

    C’est ainsi que, à partir de nos maisons, nous rejetons avec l’eau usée, parfois en quantités infimes : des matières fécales et du papier de toilette, du sable et de la terre, des déchets d’aliments et des graisses, des détergents divers, des cosmétiques, des médicaments, des germes pathogènes, des biocides (eau de Javel, pesticides, herbicides), etc.

    Il en va de même pour les eaux usées rejetées par les hôpitaux, les écoles, les commerces, les hôtels et restaurants, les dentistes, les laboratoires, les artisans (boulangers, bouchers, coiffeurs, etc.) qui souvent, pour des raisons techniques ou d’hygiène, utilisent des produits professionnels spécifiques.
    La pollution agricole est également un source de pollution des cours d’eau. Les engrais et pesticides mal utilisés polluent les eaux souterraines en s'infiltrant dans le sol avec les eaux de pluie et d'arrosage, et les eaux de surface par ruissellement et entraînement de ces produits dans les cours d’eau.

    Les industries produisent également des eaux usées et rejettent des pollutions très diverses. Selon les produits fabriqués, les processus de fabrication et l’usage de l’eau dans ces processus, on retrouve dans ces eaux des matières organiques, des sels, des hydrocarbures, des métaux, des biocides, des micro polluants et des produits chimiques divers.

    Comme on le voit, la pollution des eaux est l’affaire de tous. Les stations d’épuration d’eaux usées permettent de protéger nos cours d’eau d’une grande partie de ces pollutions mais elles ne peuvent pas traiter n’importe quoi.
    Aidons les à protéger la qualité de notre environnement en évitant de rejeter dans les égouts des cotons-tiges, des lingettes humides, des tampons hygiéniques, des emballages plastiques, des médicaments périmés, des produits toxiques comme des restes de peintures, des solvants, de l’huile de friture ou des huiles de vidange.
    Collectons nos déchets liquides dangereux dans des récipients et ramenons-les dans un parc à conteneurs. N’abusons pas de détergents (produits de vaisselle et de lessive, ...), ces produits nettoient et désinfectent mais polluent aussi l'environnement. Limitons leur consommation et utilisons de préférence des produits respectueux de l'environnement. N’abusons pas non plus des biocides (pesticides, désherbants, eau de Javel, ...). et des engrais. Veillons également à ne pas laisser s’écouler dans les égouts des hydrocarbures en surveillant périodiquement notre citerne à mazout.
  • You might also like