• Le principe de l’électro chloration

                                         Le principe de l’électro chloration

    Le principe de l’électro chloration fait appel aux lois classiques de l’électrolyse de solutions salines diluées. En effet, lorsqu’on fait passer un courant continu aux deux bornes des électrodes plongées dans une solution salée (eau de mer), on observe une réaction chimique au niveau de chaque électrode.
    Ce procédé se déroule dans un électrolyseur industriel en solution aqueuse ou possédant des sels dissous qui donnent aux ions la possibilité d’un échange entre les deux électrodes.


    Les réactions chimiques correspondant à cette électrolyse de l’eau de mer sont :

    Sel + Eau + Électricité                Hydroxyde de sodium + Chlore

    La réaction précédente se décompose de la manière suivante au sein de l’électrolyseur :
    Une réduction cathodique : 2 H2O (aqueux) + 2 e-             H2 (gazeux) + 2OH-
    Une oxydation anodique : 2 Cl- (aqueux)          Cl2 (gazeux) + 2 e-
    L’hydrogène se dégage à la cathode et le chlore formé à l’anode réagit immédiatement sur l’eau suivant la réaction : Cl2 + H2O         HClO + H+ + Cl-
    Suivant le pH[1] de l’eau, l’acide hypochloreux (HClO) formé est partiellement dissous en ions hypochlorite (OCl-) et ions hydrogène, suivant la réaction : HClO            H+ + OCl-
    La combinaison d’acide hypochloreux et d’ions hypochlorite est connue sous l’appellation de chlore résiduel et c’est ce dernier qui est mesuré en termes de concentration lors du rejet des eaux dans le milieu naturel.



    [1] pH = potentiel hydrogène qui mesure l’activité chimique des ions hydrogènes (H+) en solution.
    Le pH mesure l’acidité ou la basicité d’une solution. Ce qui se traduit par le fait qu’à une température de 25 °C, le pH :
    • inférieur à 7 est acide ;
    • supérieur à 7 est basique ;
    • égal à 7 est neutre.
  • You might also like