• le secteur de pêche au Maroc

    Ce secteur représente 15% des exportations totales et 50% de celles des produits agro-alimentaires. Par ailleurs, le Maroc est le premier producteur de poisson en Afrique et le 25éme au monde, avec 1,2 % de la production mondiale. Ce record est dû à une seule espèce, la sardine (sardinia pilchardus), dont le Royaume est à la fois le premier producteur et exportateur à l’échelle mondiale.
    Le Maroc dispose de deux façades maritimes, sur l'Océan Atlantique et la Mer Méditerranée, s’allongeant sur une longueur de plus de 3.500 kms. En outre, avec une flotte, côtière et hauturière, de prés de 2993 navires et une infrastructure portuaire en pleine croissance, le Maroc est devenu un des plus importants producteurs et exportateurs des produits de la mer dans le monde arabe et en Afrique.
    Grâce à la qualité hydro- climatiques des eaux marines, le Maroc-offre une large variété de produits de la mer issue de la pêche et de l’aquaculture.
    En effet, trois secteurs de pêche se partagent l'exploitation des ressources halieutiques, on cite : la pêche artisanale, côtière et hauturière. Le secteur de l’aquaculture présente également une autre source des produits de la mer. Ce secteur regroupe la pisciculture (continentale et marine) et la conchyliculture.
    Par ailleurs, l’activité de la pêche est exercée à partir des ports de l’Atlantique, à savoir par ordre d’importance: Agadir, Casablanca, Laayoune Tan Tan et Dakhla et des ports de la Méditerranée tels que Nador, Al Hoceima et M’diq.
    Tableau1 : Caractéristiques des différents types de pêche
    Type de pêche
    Zone
    Nombre de navires
    Artisanale
    Littoral
    15428
    Hauturière
    Haute mer
    449
    Côtière
    Littoral et haute mer
    2544
    Source : Département des pêches maritimes
    Pour l’aquaculture, elle désigne particulièrement l'élevage des poissons en eaux douces, saumâtres ou salées. Cette culture a débuté au Maroc dans les années 20 par la création de la Station d'Hydrobiologie d'Azrou. Cette dernière produit essentiellement de la truite et de la carpe qui est utilisée principalement pour la lutte contre l'eutrophisation des barrages et des canaux de distribution d'eau. Actuellement, il existe plusieurs fermes d'élevage de poisson d'eau douce dont la production annuelle est estimée à 500 tonnes. Pour le cas de l’aquaculture marine, la production est de1500 tonnes par ans. 90% de cette production est destinée à l'exportation.
    Plusieurs espèces font l’objet de l’aquaculture au Maroc. Pour la pisciculture marine, les poissons les plus cultivés sont le bar, la dorade, le turbot, la truite de mer, le saumons,… etc. Cependant, en pisciculture continentale, ce sont les Salmonidés (truites ; landaise ; saumon ; etc) et les Poissons d’étangs (carpes, brochets, black bass…) qui dominent.
    Quant à la conchyliculture en eau de mer,il existe l'élevage des huîtres (l’ostréiculture) et l’élevage des moules (mytiliculture). Alors qu’en eau douce, les coquillages sont les seuls produits cultivés.
  • You might also like