• Les catastrophes naturelles : les inondations au Maroc

    Les catastrophes naturelles:les inondations au Maroc








    Les inondations au Maroc

    En tout cas, les conséquences de ce type de catastrophe sont alarmantes. Ainsi, le coût moyen annuel des risques est estimé à 5,6 milliards de DH. Les dégâts d’un tremblement de terre peuvent être lourds. Dans les détails, le secteur résidentiel, le plus menacé, peut engendrer des dégâts évalués à 506 millions de DH. Viennent ensuite les secteurs commercial et industriel avec des pertes estimées respectivement à 31,4 millions et 144,4 millions de DH.
    Outre les séismes, l’étude s’attarde également sur le phénomène des inondations. Selon le document, les régions qui y sont le plus exposées sont le Gharb-Chrarda-Beni Hssen, leGrand Casablanca et Tanger-Tétouan. Les dommages peuvent atteindre 1,8 milliard de DH pour le secteur résidentiel, 471 millions de DH pour les activités industrielles et 434 pour le secteur commercial. Par ailleurs, l’étude a mis en garde contre l’impact de la sécheresse qui est devenue de plus en plus récurrente au Maroc. 
  • You might also like