• Les ressources en eau au Maroc


    Le Maroc est un pays semi-aride dont les ressources naturelles en eau sont inégalement réparties entre le nord et le sud. Ce manque d’eau est en partie pallié par 135 grands barrages , dont la capacité de stockage s’élève à plus de 17,5 Mds md’eau et 5 stations de dessalement d’eau de mer. Une sixième station devrait voir le jour à Agadir d’ici la fin 2016. En outre, à horizon 2030, le Royaume souhaite mettre en place 59 nouveaux barrages.
    Le Maroc compte à ce jour 66 stations de traitement et environ 100 stations d’épuration des eaux usées (STEP).
    • Les ressources en eau sont en moyenne de 22 Mds m3/an en 2014, soit 700 m3/hab/an.
    • 95 % des Marocains sont raccordés au réseau d’eau potable, 72 % au réseau d’assainissement.
    • Environ 750 M m3 d’eaux usées sont produites chaque année. Elles sont d’origine domestique, industrielle et agricole.
    • Seuls 21 % des eaux usées générées sont traités, tandis que 79 % sont rejetés à l’état brut dans le milieu naturel : 54 % dans l’Atlantique, 41,5 % dans les oueds et rivières et 4,5 % dans la Méditerranée.
    Plusieurs programmes spécifiques visent à améliorer la maîtrise de la ressource, ainsi que le taux d’accès à l’eau potable. Parmi eux, le Plan National d’Assainissement Liquide (PNAL) prévu sur la période 2005-2020, a pour objectifs le traitement de 60 % des eaux usées collectées et un taux de raccordement de 
    80 % au réseau sanitaire en zones urbaines. L’investissement pour ce projet s’élève à 4,4 Mds. Le Plan National de l’Eau (PNE) a récemment été lancé afin de réduire les pénuries d’eau d’ici 2030. Doté d’une enveloppe de 20,5 Mds EUR, ce plan est  consacré à la valorisation des ressources et à leur rationalisation, à la gestion et au développement de l’offre, ainsi qu’à la préservation des ressources en eau.
  • You might also like