• La pollution industrielle au Maroc

    La pollution industrielle

    Les filières industrielles les plus polluantes au Maroc :
    • Les industries de transformation (dont OCP)
    • Les mines et carrières ( dont OCP)
    • L’artisanat y compris les stations services comme activité particulière
    • Le bâtiment et les travaux publics
    • L’industrie de l’énergie, stockage et distribution des hydrocarbures (raffinerie Samir).
    Importance des rejets par activité considérée
    ActivitéType de déchets dominantsObservations
    Industries de transformationLiquides, solides et gazeuxLes formes de pollution varient selon l’activité
    Activités minièresLiquides, solidesLes déchets gazeux sont également produits mais de manière relativement infime
    CarrièresSolide, atmosphériqueLa pollution liquide peut être produite, mais n’est généralement pas nocive, car elle concerne uniquement des matières en suspension
    Bâtiments et travaux publicsSolides, liquidesLes déchets liquides sont en général les bitumes, les restes des peintures, vernis et solvants
    Industrie de l’énergie et stockage des hydrocarburesSolides, liquides, gazeux-
    Recyclage et activité non formelleSolides, liquides, gazeux-
    ArtisanatSolides, liquides, gazeuxLes déchets gazeux dominent dans le cas de la poterie
    Stations servicesLiquides, gazeux, pâteux-
    Activité domestique et assimiléeLiquides, solides-
    AbattoirsLiquides, solides-

    L’industrie marocaine de transformation est constituée de près de 16 000 entreprises, selon les statistiques de 2015. Ce sont en majorité des micro, petites et moyennes entreprises, organisées en cinq secteurs :
    • Chimie et para-chimie ;
    • Agro-alimentaire ;
    • Textile et cuir ;
    • Mécanique et métallurgie
    • Electricité et électronique.
    • Énergie.....


  • You might also like