• la pollution


     
     
                                                           la pollution

    Les principales sources de la pollution sont : les fleuves, les égouts, les rejets industriels et les rejets pétroliers en haute mer, la pollution atmosphérique, la pollution thermique des centrales nucléaires.
    L’action combinée de tous les polluants aboutit à une diminution de la quantité d’oxygène et, par conséquent, à l’appauvrissement généralisé de la flore et de la faune sous-marine. Chaque année, plusieurs espèces de poissons disparaissent. Il arrive fréquemment que les coquillages récoltés et les poissons pêchés ne soient pas consommables. Un peu partout, et surtout en Méditerranée qui est la mer la plus polluée, le métier de pêcheur est abandonné. L’aquaculture, c’est-à-dire la reproduction contrôlée d’espèces marines, semble compromise. Et ceci est très grave, car il était admis que, face à l’accroissement de la population mondiale, la mer allait fournir, dans le futur, un complément de ressources alimentaires considérables.
    Un pays peut prendre d’énergiques mesures pour lutter contre la pollution de la mer, son action reste inopérante quelles que soient les sommes consacrées, car la mer n’a pas de frontières. « Aussi, c’est dans le cadre de la coopération internationale que doivent être prises, dans les plus brefs délais, les mesures qui assureront la protection des océans. Il y va de leur survie et de la nôtre. »
  • You might also like