• La technique d'osmose inverse

    La technique d'osmose inverse

    Osmose inverse
    La technique de l'osmose inverse a été mise au point par les scientifiques de la NASA pour recycler et purifier l'eau consommée et éliminée par les cosmonautes lors des vols spéciaux. 
    La théorie est simple : si on met de l'eau douce et de l'eau salée dans un récipient, séparées par une membrane semi-perméable, c'est l'eau pure qui migre vers la solution salée. Mais si on exerce une pression forte sur l'eau salée, le processus est inversé, on l'appelle alors "osmose inversée". Le passage forcé à travers la membrane semi-perméable filtre tous les éléments indésirables que peut contenir.
    L'osmose inverse est maintenant accessible aux particuliers. Les osmoseurs domestiques sont composés de cartouches

    Les modèles les plus répandus utilisent trois cartouches. La première cartouche est un filtre à sédiments d'une porosité de 5 à 10 µm. Cette cartouche est destinée à retenir toutes les impuretés solides présentes dans l'eau. La deuxième cartouche est un filtre à charbon actif qui permet de neutraliser le chlore afin de protéger la membrane. Enfin la troisième cartouche démontable reçoit la membrane d'osmose inversée. Cette cartouche comporte une sortie d'eau osmosée et une sortie des concentras. Cette dernière sortie passe au travers un restricteur de débit qui permet à la membrane d'être rincée en permanence de façon optimale.
    La cartouche de pré-filtration et la cartouche au charbon actif doivent être remplacées lorsque leur pouvoir de filtration est atteint (tous les ans environ pour les modèles familiaux). Le non remplacement de ces cartouches conduit à une dégradation du rendement de production et une usure prématurée de la membrane.
    Certains modèles plus économiques d'osmoseurs n'ont qu'une seule cartouche de pré-filtration qui assure à la fois la pré filtration mécanique et la filtration sur charbon. Ces petits osmoseurs ont un débit théorique journalier très faible. 
  • You might also like