• L'eau potable

                                                                            L'eau potable

    a. Une ressource précieuse

    L’eau est une ressource abondante sur Terre, car les mers et océans couvrent près de 71 % de sa surface. Cela représente environ 97 % de toute l’eau présente sur la planète. Cependant, cette eau est salée. Les 3 % restants sont constitués par de l’eau douce, mais les glaciers et calottes glacières en représentent presque 80 %. Seul le reste est accessible pour la consommation humaine, ce qui fait de l’eau douce une ressource rare, disponible dans les fleuves, retenues d’eau (lacs) et dans les nappes phréatiques.

    De plus, les réserves d’eau douces sont très inégalement réparties sur la planète. Les zones froides, tempérées et équatoriales sont dans l’ensemble assez bien pourvues. Par contre, le déficit en eau douce est manifeste dans les régions équatoriales, dont bien sûr les zones désertiques. Plus de deux milliards d’Hommes dans le monde sont concernés par des difficultés d’accès à l’eau potable (moins de 5 L par personne et par jour).

    b. Production et traitement de l'eau potable
    L’eau douce puisée dans la Nature est rarement potable en l’état. Il est souvent nécessaire de lui faire subir plusieurs traitements afin de l’assainir. La finalité est notamment d’éliminer la présence de germes, de polluants, … qui présenteraient un danger pour la santé.

    Les étapes sont :
    • Le tamisage, afin de retirer une part des matières solides mélangées à l’eau.
    • La décantation, où les matières solides résiduelles se déposent au fond du bassin par coagulation, puis par floculation(agrégations des impuretés).
    • La filtration, où une couche de sable va retenir les matériaux les plus gros. Du charbon actif peut quant à lui fixer des micropolluants.
    • L’ozonation. L’ozone mélangé à l’eau permet de tuer les bactéries et virus, et de désactiver certains toxiques (pesticides, …). Son action est également de supprimer d’éventuelles couleurs et odeurs de l’eau traitée, et d’améliorer son goût.
    • La chloration évite que les bactéries puissent se développer, par désinfection de l’eau.
    c. Traitement des eaux usées
    Après consommation, il est nécessaire de traiter les eaux usées, afin d’éviter de polluer l’environnement. Comme pour la production d’eau potable, on distingue différentes étapes :
    • La filtration. Par des grilles, les résidus solides sont récupérés et éliminés.
    • La décantation : l’eau est envoyée dans des bassins, où les matières vont progressivement se déposer au fond. L’eau devient alors de plus en plus transparente. Les boues sont récupérées, et éventuellement valorisées (engrais)
    • Traitement secondaire. L’eau est versée dans un bassin d’aération. Elle contient encore des matières organiques, qui consommeraient l’oxygène dissous lors de leur décomposition. Rejetés dans la Nature, cette eau appauvrie en porterait préjudice à la vie aquatique. Ainsi, du dioxygène est injecté dans le bassin. En parallèle, des bactéries ont pour rôle de « digérer » ces matières organiques.
    • Traitement bactéricide. Si l’eau traitée est déversée en milieu « sensible » (zone de baignade, …), une désinfection de l’eau par ozone et/ou UV peut être effectuée.
  • You might also like