• Un sauveteur de cétacés tué par une baleine

    Un sauveteur de cétacés tué par une baleine


    12 juillet 2017 | Alexandre Shields
    Les opérations pour libérer des baleines de plus de 60 tonnes sont toujours risquées pour les sauveteurs.
    Photo: Center for Coastal StudiesLes opérations pour libérer des baleines de plus de 60 tonnes sont toujours risquées pour les sauveteurs.
    Accident tragique au large du Nouveau-Brunswick lundi. Un des fondateurs de la Campobello Whale Rescue Team (CWRT), qui libère chaque année plusieurs baleines empêtrées dans des engins de pêche, a été tué par une baleine noire qu’il venait justement de libérer.
     
    Joe Howlett, 59 ans, de l’île Campobello, au Nouveau-Brunswick, a été tué dans le golfe du Saint-Laurent au large de Shippagan, dans la Péninsule acadienne.
     
    Mackie Green, de l’Équipe de sauvetage des baleines de Campobello, a expliqué mardi que son confrère aurait été heurté par la baleine qui venait tout juste d’être libérée et qui s’apprêtait à repartir. « Ils l’avaient complètement dépêtrée et ensuite, quelque chose d’étrange est survenu et la baleine a fait un gros saut », a dit M. Green, qui menait régulièrement ce genre d’opération avec M. Howlett depuis 2002.
     
    « Joe ne voudrait sûrement pas qu’on arrête à cause de cela. C’est quelque chose qu’il aimait et il n’y a pas un meilleur sentiment que de libérer une baleine, et je sais à quel point il se sentait bien après avoir libéré cette baleine », a-t-il ajouté.
     
    Joe Howlett participait en effet à une énième opération très risquée de libération d’une baleine noire de l’Atlantique Nord empêtrée dans un engin de pêche, quelques jours à peine après avoir libéré un autre animal de cette espèce en voie de disparition.
  • You might also like