• qualité d'eau potable dans baignade du fleuve Saint-Laurent


    La qualité de l’eau : des usages récréatifs sous surveillance

    Lorsque les usages d’un cours d’eau tels que l’alimentation en eau potable, la baignade ou les autres activités récréatives sont envisagés, un diagnostic de la qualité de l’eau est nécessaire. Autant pour l’eau potable que pour les usages récréatifs, la première contamination à surveiller est la contamination microbienne. Sur la base de critères de qualité pour la protection des activités récréatives et à l’aide de deux programmes de suivi, le Ministère établit le portrait de situation de la qualité, à la fois pour les rivières et pour le fleuve Saint-Laurent.

    La contamination microbienne
    La baignade et les autres usages récréatifs requièrent une eau de qualité afin d’éviter des problèmes de santé à la population. Or, les eaux de surface reçoivent, à des degrés divers, des eaux usées municipales et des eaux de ruissellement agricole. Celles-ci contiennent généralement des microbes constituant un risque pour la santé humaine.
    Afin d’informer la population sur le niveau de contamination de l’eau, sa teneur en coliformes fécaux est mesurée. Les coliformes fécaux sont des bactéries qui vivent naturellement dans l’intestin des animaux à sang chaud, soit les oiseaux et les mammifères. Leur présence dans un plan d’eau indique donc nécessairement une contamination par les matières fécales et les microbes qui y sont associés. Grâce à des études visant à établir le lien entre les problèmes de santé et la qualité microbiologique de l’eau, les experts ont pu déterminer des critères de qualité permettant de protéger la santé publique.

    La classification de la qualité de l’eau pour la protection des activités récréatives
    Le Ministère utilise une classification de la qualité de l’eau basée sur les teneurs en coliformes fécaux, afin d’évaluer si celle-ci est suffisamment sécuritaire pour qu’on puisse l’utiliser à des fins récréatives. La présentation des résultats diffère selon le type de programme de suivi : celui du Réseau-rivières et le programme Environnement-plage.

    Classification de la qualité de l'eau utilisée pour les usages récréatifs
    Qualité de l’eau
    Coliformes fécaux/
    100 millilitres
    Explication
    Excellente
    0-20
    Tous les usages récréatifs permis
    Bonne
    21-100
    Tous les usages récréatifs permis
    Médiocre
    101-200
    Tous les usages récréatifs permis
    Mauvaise
    Plus de 200
    Baignade et autres contacts directs avec l’eau compromis
    Très mauvaise
    Plus de 1000
    Tous les usages récréatifs compromis

    Programmes de suivi de la qualité des eaux de surface

    Afin d’évaluer la qualité des eaux de surface du Québec, le Ministère a mis en place deux programmes de surveillance dont les objectifs sont différents. Le premier vise à obtenir un portrait général de la qualité de l’eau, alors que le deuxième vise à protéger la santé des baigneurs.

    Réseau-rivières : Le Réseau-rivières est un ensemble de stations permettant le suivi de la qualité des eaux de surface du Québec. Il est composé de plusieurs stations d’échantillonnage localisées à des endroits stratégiques, comme l’embouchure de rivières ou à la limite de tronçons homogènes représentatifs d’une portion de bassin versant. Son objectif est de fournir un portrait général de la qualité de l’eau des rivières et des grandes masses d’eau du fleuve Saint-Laurent et de détecter ses variations dans le temps.

    Programme Environnement-plage : Chaque saison estivale, le Ministère invite les exploitants de plage à participer au programme Environnement-Plage. Grâce à ce partenariat, le Ministère et les participants au programme sont ainsi en mesure d’informer la population de la qualité bactériologique des eaux de baignade des plages participantes et, ainsi, de permettre à la population de profiter de ces lieux, pleinement et en toute quiétude.

    Le programme Environnement-Plage est basé sur un échantillonnage beaucoup plus élaboré que celui du Réseau-rivières. La mesure de la qualité de l’eau d’une plage exige le prélèvement simultané de plusieurs échantillons répartis le long de la plage.

    Pour évaluer la qualité des eaux des sites potentiels de baignade du fleuve Saint-Laurent, le même protocole que celui du programme Environnement-Plage a été utilisé.
  • You might also like