• EAU POTABLE À TIZI OUZOU - ALGERIE

    EAU POTABLE À TIZI OUZOU

    Surconsommation, gaspillage et problèmes de distribution


    Les perturbations dans la distribution d’eau potable, relevées ces dernières semaines dans la wilaya de Tizi Ouzou, sont principalement induites par une surconsommation d’eau et à des actes de sabotage, a indiqué, hier, le directeur de l’unité de Tizi Ouzou de l’Algérienne des eaux (ADE).
    Selon Berzouk Ammar, la canicule qui sévit depuis le mois de Ramadhan pousse les gens à utiliser une plus grande quantité d’eau qu’en temps normal. “Nous enregistrons quotidiennement des pics de consommation et nous n’arrivons pas à satisfaire cette surconsommation”, a-t-il expliqué à l'APS, soulignant que ces coupures d’eau ne sont pas dues à un problème de production.
    Des actes de sabotage sont aussi relevés sur les installations de l’ADE dans certaines localités de la wilaya. Il s’agit notamment de l’ouverture, par des citoyens, des vannes de vidange, ce qui engendre des perturbations dans la distribution d’eau potable, a-t-il regretté.
    Les problèmes de chutes de tension sur le réseau électrique auxquels la Société de distribution du Centre (SDC) de gaz et d’électricité tente de mettre un terme par un important programme de réalisation d’un total de 240 postes transformateurs, la nature du relief accidenté de la wilaya dont le territoire est à 80% montagneux et en raison de quoi “les villages et quartiers situés en hauteur sont défavorisés par rapport à ceux se trouvant plus bas, d’où le recours à une réorganisation de la distribution, afin de permettre à tous les villageois d’avoir de l’eau”, a indiqué M. Berzouk.
    Les chutes de tension, induites, elles aussi, par une surconsommation énergétique durant cette période de canicule, sont à l’origine des perturbations dans l’alimentation en eau potable enregistrées mardi dans la commune de Tizi Ouzou, et particulièrement à Boukhalfa qui a été la plus touchée, a-t-il fait observer. Le même responsable a également fait état d’un manque de moyens humains et matériels susceptibles d'aider à améliorer la distribution, ajoutant que les autorités compétentes ont été saisies à propos de cette contrainte en vue de sa prise en charge afin d’améliorer la gestion des 7 000 km de réseau d’adduction et de distribution de la wilaya.
    Ces perturbations dans l’alimentation en eau potable, qui touchent plusieurs localités de la wilaya de Tizi Ouzou y compris le chef-lieu, sont à l’origine de la montée au créneau de citoyens à travers certaines localités les plus touchées, telles que Bouzguène, un des points noirs de la wilaya, en matière d’alimentation en eau potable, pour réclamer l’amélioration de la dotation de leurs localités.
  • You might also like