• La pollution de l'eau et impact sur l'environnement et la santé

    La pollution de l'eau et impact sur l'environnement et la santé

    I/ Introduction

        Un humain a besoin d’eau pour vivre, c’est un fait. Le minimum serait alors de faire des efforts pour préserver cette ressource qui nous est vitale, et qui est dans ce petit pays qu’est le Maroc en quantité restreinte. Le Maroc étant un pays aride, l’eau peut se faire rare, et très peu de monde se sent concerné par cette problématique qu’est la préservation des ressources naturelles. 80% des maladies présentes dans les pays en développement seraient dues à la pollution de l’eau, et les réserves de notre eau seraient estimées à 17 Milliards de m3 dont 13 Milliards de m3 d’eau superficielle, et 4 Milliards de m3 d’eau souterraine. Le problème de la conservation de l’eau est un problème fondamental qui devrait être pris en considération par l’Homme. 
    II/ L'impact de la pollution de l'eau sur l'Homme

        Les principales sources de pollution de l’eau sont l’agriculture (pesticides, nitrates, etc.), l’industrie (métaux lourds, PCB) et la médecine (résidus médicamenteux). De nos jours, le Maroc ne compte que 70 stations d'épuration qui se situent principalement au Nord. Ce nombre, bien qu'élevé reste insuffisant pour filtrer et traiter toutes les eaux usées du Maroc.
        A quels risques sommes-nous exposés à cause de ces eaux polluées ?
    P









    Polluants présents dans l'eau
    Conséquences sur la santé
    - Pesticides
    -Malformations, stérilité, troubles de la reproduction
    - Certains types de cancers (sarcome des tissus mous, cancer du poumon, cancer du cerveau, cancer du foie, cancer des voies urinaires, etc). Un lien direct n’aurait pu être établi que pour les pesticides à base d’arsenic et les néoplasmes pulmonaires.
    - Risque pour le développement de l’enfant.
    - Nitrates
     - Oxydation de l’hémoglobine
     - Des interactions entre le nitrite et les amides et amines susceptibles de former des composés azotés cancérogènes
    - Métaux lourds
     -  Le mercure est considéré comme la substance non radioactive la plus toxique pour le corps. Il a une grande affinité avec notre système nerveux, sa présence dans les divers ganglions est néfaste pour notre santé, il perturbe fortement les processus enzymatiques et la régulation hormonale.
     -  Perturbations fonctionnelles systémiques
     - Douleurs et autres dysfonctionnements
     - Maladies dégénératives neurologiques
     - Résidus médicamenteux
     -  Risque d’antibiorésistance
     -  Effets cancérogènes
     -  Développement des organes féminins et lactation perturbés.
    III/ Quelles sont les différentes façons de polluer l’eau ?

    Il existe différents types de pollution :

    -La pollution domestique qui est constituée de matières organiques ou biologiques comme les graisses, les déchets organiques, les bactéries d’origine fécale, mais aussi les produits chimiques comme les détergents, le dentifrice etc.… qui sont à l'origine d'apports de phosphates et de nitrates dans les eaux usées.

    -La pollution industrielle qui peut-être organique et provenant des industries agro-alimentaires, des papeteries etc.… Elle peut aussi être chimique  (métaux lourds, tanneries, usine textile) ou physique (réchauffement de l’eau par les centrales thermiques, matières en suspension etc)

    -La pollution agricole qui est généralement due aux pesticides qui son destinés à détruire les bactéries naturelles qui parasitent les cultures, aux engrais apportant aux végétaux cultivés les nutriments nécessaires à leur croissance, ainsi qu’au ruissèlement et à l’infiltration de l’eau de pluie dans les nappes phréatiques et les cultures.
    IV/ L’impact de la pollution de l’eau sur l’environnement

       L’impact de la pollution de l’eau sur l’environnement dans le monde est négatif. Puisque cette pollution rend la consommation de l’eau dangereuse et perturbe aussi l’écosystème aquatique. Mais au Maroc, l’impact de la pollution de l’eau touche aussi l’économie du pays, du fait que le cout annuel des problèmes environnementaux est estimé à 13 millions de dirhams soit 3.7 % du P.I.B marocain. Les principaux problèmes de l’environnement concernant la pollution de l’eau au Maroc sont :
      *Rejets  industriels : Le rejet d’eaux usées au Maroc relève de l’activité professionnelle. Elles se diffèrent toutefois par leur charge polluante très importante. Ces eaux sont rejetées par les artisans, commerçants ou encore des entreprises agro-alimentaires.
      *Surexploitation des eaux souterraines : Les ressources en eaux souterraines au Maroc sont confrontées depuis plusieurs décennies à la surexploitation et la dégradation de leurs qualités. Aujourd’hui le volume surexploité est de l’ordre de 1 milliard de m3.
      *Rejets d’hydrocarbures et produits toxiques : L’origine de la pollution chimique est due aux activités industrielles ou agricoles.
       Les ressources en eau (oueds, lacs, nappes phréatiques, océan) sont soumises à une pollution de plus en plus importante sur les axes Casablanca-Tanger et Fès-Rabat.  Alors que les réserves en eau se tarissent sous l’effet de plusieurs années de sécheresse, la consommation en eau a été multipliée par dix au cours du dernier siècle.  Le potentiel des ressources en eau par habitant, qui s’élevait en 1960 à 2 560 m³, a chuté et ne représente plus que 730 m³/ habitants/ an aujourd’hui.
    Cependant, il n’y a pas que la consommation de l’eau ou encore l’économie du pays qui est touchée par la pollution de l’eau au Maroc, la santé de ses citoyens est aussi mise en jeu. Les maladies hydriques par exemple sont des maladies dont les agents pathogènes pénètrent dans l’organisme par la consommation de produits alimentaires (surtout l’eau) souillés de matières fécales. Le paludisme et la bilharziose sont aussi des maladies hydriques transmises par des vecteurs vivants dans le milieu aquatique. Dans certaines régions, il a été démontré que 2/3 de la population rurale sont porteurs de parasitoses intestinales.

    V/ Comment lutter contre la pollution de l’eau ?

       Pour lutter contre la pollution de l’eau, il faut définir un régime visant la protection et la conservation des ressources d’eaux .Il faudra particulièrement :
      - Interdire les constructions sur les franc-bords et sur les cours d’eau et canaux et tout obstacle entravant la navigation ou le libre écoulement des eaux,
      - Interdire totalement d’effectuer ou d’enlever tout dépôt, plantation ou culture dans le domaine public hydraulique,
      - Organiser et gérer  institutionnellement l’eau,
      - Fixer des sanctions.

    VI/ Conclusion:

       Ressource vitale pour tous les êtres vivants, l'eau est malheureusement devenue aujourd’hui une denrée rare et précieuse, menacée par une pollution qui prend des dimensions de plus en plus importantes, liées notamment aux activités humaines. Les solutions qu’il faut y apporter doivent donc tenir compte de la pluralité de ces phénomènes.  Cette pollution provoque une dégradation chronique de la qualité de l’eau. C’est un des grands défis de notre époque, car les ressources en eau potable restent limitées tandis que la population mondiale est en constante augmentation. Il est donc impératif de préserver nos réserves en eau potable. L'objectif final est donc de réduire l’impact des pollutions domestiques, agricoles et industrielles afin d’assurer la préservation de nos ressources en eau et de notre environnement. Au Maroc, malgré les progrès accomplis ces dernières années,  nous manquons encore de stations d’épuration en raison de leur coût élevé, et comme c’est un pays où les ressources en eau sont faibles et rares, il faudrait adopter une politique d’épuration des eaux usées pour préserver la santé et pour pouvoir accueillir le plus de touristes possibles sur des plages saines et propres telles que les nôtres.

    Back

    Aya L, Kamélia H et Rania K
  • You might also like