• L’eau de distribution

    L’eau de distribution doit satisfaire à pas moins de 48 paramètres de qualité. Ceux-ci sont fixés par l’Union européenne, le plus souvent sur base des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

    L’aspect laiteux  de l'eau 
             est dû à l’apparition de fines bulles d’air dans l’eau. Contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, ce n’est pas dû au calcaire.
    Dans certaines circonstances, de très fines bulles d’air peuvent se former dans l’eau, comme lorsqu’on débouche une bouteille de champagne. Le jeu de la lumière lui donne alors cet aspect laiteux caractéristique.
    En moins d’une minute, les bulles d’air remontent à la surface et disparaissent. L’eau redevient alors parfaitement claire. Ce phénomène n’a aucune influence sur la qualité de l’eau.

    Une désinfection efficace de l’eau de distribution 
             est absolument nécessaire pour éviter que des maladies infectieuses, pouvant même être mortelles ne puissent réapparaître. Des doses de chlore injectées dans l’eau à de très faibles quantités (sans danger pour la santé) permettent d’éviter sa contamination par des virus ou bactéries pathogènes, entre le site de production et votre robinet.

    Un litre d’eau de distribution peut contenir au maximum un quart de milligramme de chlore.
    Comme le chlore s'évapore à l'air libre (et pas dans les tuyauteries), son goût désagréable au robinet disparaît très vite  si on laisse reposer l’eau dans une carafe ouverte.

    La composition de l’eau varie en fonction du moment et du (des) captage(s) dont elle provient. Il se peut que l’eau de votre robinet soit le produit d’un mélange d’eaux de diverses origines. Sa composition peut donc aussi dépendre du débit de chaque captage. Mais quelles que soient ces variations, l’eau de distribution satisfait toujours aux normes légales.

    goût  de l'eau
    En premier lieu, veillez à connaître l’origine de ce goût de “renfermé” ou de moisi. Soit, il provient du réseau de distribution public, soit des canalisations à l’intérieur de la maison. Pour le savoir, prélevez de l’eau immédiatement après le compteur au robinet d’arrêt. Si ce mauvais goût est déjà présent au niveau du compteur, contactez-nous.
    Si l’eau ne présente pas d’anomalie de goût ou d’odeur à l’entrée de l’immeuble, c’est que le problème provient de l’installation intérieure. Dans ce cas, une purge des canalisations intérieures  devrait permettre le retour à une situation normale.

    Par eau chaude, on désigne l’eau provenant d’un chauffe-eau (boiler) ou du préparateur d’eau chaude combiné au chauffage central. Cette eau n’a plus la qualité de l’eau potable, même si elle s’est refroidie par la suite. En effet, le réchauffement provoque de multiples modifications.
    Certaines bactéries profitent de la température favorable pour se multiplier, surtout dans les parties du circuit où l’eau est tiède plutôt que vraiment chaude. De plus, l’eau chaude accélère la corrosion.  Elle dissout plus facilement certaines substances des tuyauteries et peut donc contenir nettement plus de cuivre, de fer, de nickel, de zinc ou de plomb que l’eau froide.
    Prenez donc toujours l’eau au robinet d’eau froide pour boire, pour cuisiner et même préparer des boissons chaudes. Si la cuisine est équipée d’un robinet mélangeur, assurez-vous qu’il est en position “eau froide”. N’hésitez pas à laisser s’écouler un peu d’eau pour purger le mélangeur.

    driss.elfah@taqamorocco.ma



  • You might also like