• Avant tout

    ....pensez à vous hydrater !

    La règle d’or est de boire, des boissons non glacées, même si la soif n’est pas encore au rendez-vous. Hydratez-vous régulièrement, en petites quantités et tout au long de la journée. Et parce que la soif n’est qu’un signe très tardif de déshydratation, pensez bien à compenser ses pertes en eau avant même l’apparition de la soif.

    ....Privilégiez l’eau

    Evitez l’effet diurétique de certaines boissons : thé, café, sodas mais aussi l’alcool qui favorise la déshydratation et apporte de nombreuses calories. Un apport en liquide de 1,5 à 2 litres par jour reste un bon repère. Pensez également à favoriser les aliments les plus riches en eau (fruits, légumes…) et à introduire, par exemple, les soupes froides dans votre alimentation.

    ....Restez vigilant avec les plus fragiles

    Mécanisme de transpiration défaillant, perte de la sensation de soif, isolement, perte d’appétit et prise de certains médicaments peuvent favoriser le risque de déshydratation de la personne âgée. En effet, avec l’âge, le corps régule moins bien sa température. Les plus petits aussi sont sensibles aux risques liés à ces fortes chaleurs. Pour eux, n’hésitez pas à appliquer ces conseils : hydratation régulière, humidification de la peau, recherche des endroits les plus frais.

    ....Limitez les efforts intenses

    Au plus fort de la chaleur, évitez au maximum les activités physiques intenses comme le sport mais aussi de jardinage, de bricolage… Si toutefois vous étiez dans l’obligation d’effectuer une activité physique, pensez à utiliser les brumisateurs, favoriser le port de vêtements légers et amples qui permettront l’aération du corps comme l’évacuation de la transpiration. Et dès retour à la maison, optez pour la douche et le brumisateur !

    ....Préservez au mieux la fraîcheur dans votre lieu de vie

    Fermez volets et/ou rideaux des pièces exposées au soleil et aérez le plus possible aux heures où un peu plus de fraîcheur s’installe.
  • You might also like