• Géopolitique et guerre de l'eau

    L'eau est devenue un enjeu géopolitique majeur. La guerre de l'eau fait rage dans le monde : au Moyen-Orient, mais pas seulement. La frontière entre les États-Unis et le Mexique est par exemple concernée par ce type de conflit. Alors que les réserves s'épuisent, les États, notamment la France et l'Espagne, espèrent améliorer leur gestion de l'or bleu.
    La guerre de l'eau est aujourd'hui une réalité géopolitique. Alors, faut-il fixer un prix à l'eau ? Quels sont les problèmes ? Existe-t-il des solutions ?
    D'après les estimations, la consommation d'eau douce mondiale a augmenté d'environ 1 % par anentre 1987 et 2015. Beaucoup de régions atteignent les limites de leur approvisionnement. Alors que la population mondiale augmente, l'écoulement d'eau douce n'arrive pas à suivre.La guerre de l'eau est en enjeu géopolitique qui concerne de nombreux territoires. Ici, la cascade Paulo de Frontin, à Rio de Janeiro, au Brésil. © Vittau, CC by-nc 3.0
    La guerre de l'eau est en enjeu géopolitique qui concerne de nombreux territoires. Ici, la cascade Paulo de Frontin, à Rio de Janeiro, au Brésil. 
    Selon l'Unesco,« les pénuries et les problèmes d'accès à l'eau sont susceptibles de limiter la croissance économique ».Surtout, près de 700 millions de personnes n'ont toujours pas accès à une eau propre et salubre et 2 milliards d'Hommes auraient besoin d'accéder à un assainissement amélioré.
    Les effets incluent la maladie, la malnutrition et l'échec de récolte. En outre, l'utilisation excessive de l'eau a vu la dégradation de l'environnement, coûtant des milliards d'euros...
    Le statut de ressource vitale qui lui est attribué devrait interdire la notion même de marché de l'eau. Qui, en effet, oserait faire le commerce de l'eau, source de vie ?
  • You might also like