• comprendre sur le processus strict de contrôle de l'eau


    L'eau est le produit alimentaire le plus contrôlé. Avant d'être qualifiée comme étant propre à la consommation, elle doit subir de multiples et strictes étapes, respecter un grand nombre de normes. Afin d'avoir notre confiance et être utilisée en toute sécurité, l'eau est sous le contrôle continu des pouvoirs publics et des opérateurs. Examen de la situation.
    Accessible à tous, l’eau du robinet doit satisfaire l’ensemble des exigences sanitaires. Depuis la ressource naturelle, en passant par l’usine de potabilisation et le réseau de distribution, jusqu’au robinet, traitements et contrôles garantissent la qualité.
    Dans la mesure du possible, les ressources naturelles les plus proches d’une commune sont généralement exploitées pour produire l’eau potable. Avant toute autorisation d’exploitation, la ressource naturelle doit elle-même répondre à des critères de qualité et d’éventuel traitement nécessaire pour produire une eau conforme aux normes.
    La qualité de l’eau se réfère à deux aspects :
    • santé et hygiène
    • confort et plaisir
    La recherche du confort et du plaisir peut paraître secondaire par rapport à l’impératif sanitaire. Cependant, pour les utilisateurs habitués au confort domestique, elle est également devenue essentielle. Les professionnels de l’eau font donc tout pour répondre à cette attente.
    « L’eau doit être aussi agréable à boire que les circonstances le permettent »
    Organisation mondiale de la Santé (OMS)

    Le saviez-vous ?

    L’eau potable en France provient à :
    • 62 % de ressources souterraines (captage d’une source ou forage d’une nappe profonde)
    • 38 % d’eaux de surface (fleuve, rivière, lac)

      Le saviez-vous ?

      L’eau potable en France provient à :
      • 62 % de ressources souterraines (captage d’une source ou forage d’une nappe profonde)
      • 38 % d’eaux de surface (fleuve, rivière, lac)
  • You might also like