• Eau et environnement

    Les prélèvements d’eau aux fins de l’irrigation ont augmenté de plus
    de 60 % depuis 1960. Environ 70 % des ressources en eau douce
    disponibles sont utilisées aux fi ns de l’irrigation en agriculture. Néanmoins,
    du fait de systèmes d’irrigation ineffi caces, en particulier dans les pays en
    développement, 60 % de cette eau s’évapore ou retourne dans les rivières
    et les aquifères souterrains.

    • Plus de 2,2 millions de personnes, essentiellement dans les pays en
    développement, meurent chaque année suite à des maladies causées par
    de mauvaises conditions sanitaires et l’eau insalubre2.
    • Une étude de l’OMS montre que chaque dollar investi pour améliorer
    la qualité de l’eau potable et les services d’assainissement peut rapporter
    un bénéfi ce économique de 4 à 34 dollars, selon la région.
    • Les écosystèmes d’eau douce ont été gravement détériorés : on estime
    qu’environ la moitié des zones humides de la planète ont été perdues
    et que plus de 20 % des 10 000 espèces d’eau douce connues dans
    le monde ont disparu ou sont menacées.

    • Sous l’effet des activités humaines, les concentrations atmosphériques
    mondiales de CO2, CH4 et N2O se sont fortement accrues
    depuis 1750 : elles sont aujourd’hui bien supérieures aux valeurs
    préindustrielles déterminées par l’analyse de carottes de glace couvrant
    de nombreux millénaires.

    • Les océans absorbent deux milliards de tonnes de dioxyde de carbone
    (CO2) chaque année, ce qui en fait l’un des principaux moyens de défense
    contre le réchauffement de la planète.

    Gérer les eaux souterraines
    L’eau est une ressource socio-économique vitale limitée. Elle fait l’objet d’une
    demande croissante à des fi ns domestiques et industrielles, ce qui menace
    la pérennité des eaux souterraines et a des conséquences pour l’agriculture,
    la foresterie, l’industrie et les réserves d’eau potable. Il est essentiel que
    les ressources en eau soient gérées de manière stratégique et durable.

    Les eaux souterraines sont la première source d’eau potable pour la moitié
    de la population mondiale. Il est important que les pays en développement
    puissent protéger leurs ressources en eaux souterraines, qui sont limitées,
    et qu’ils puissent les utiliser au mieux. Les eaux souterraines contaminées
    suite à des activités d’utilisation des terres nuisent à la santé publique et
    à l’environnement.
     L’industrie est la plus grande source de pollution des
    eaux dans les pays en développement. Les eaux de ruissellement, en
    particulier les eaux de crue, sont un autre facteur polluant important du fait
    des nombreuses substances qu’elles transportent dans les systèmes d’eau
    douce.
  • You might also like