• Faire face à la rareté de l’eau

    En dépit des discours alarmistes, il y a assez d’eau douce dans l’absolu sur notre planète pour satisfaire à tous les besoins des hommes. Les raretés et les pénuries sont relatives - relatives à des lieux ou des saisons particulières, mais aussi à des modes de développement, des pratiques agricoles ou économiques, des styles de vie.

    Dans la plupart des cas, faire face à la rareté de l’eau ne requiert pas forcément des solutions technologiques hyper-sophistiquées, comme le dessalement, qui ne sont pas sans susciter des problèmes environnementaux, ni encore moins de recourir à des mécanismes de marché pour gérer la rareté. Il suffit de repenser tous nos usages de l’eau, des plus évidents aux plus invisibles, d’intégrer la dimension de l’eau dans toutes nos décisions sociales, urbanistiques ou économiques - car l’eau est partout -, ou encore enfin de s’inspirer des méthodes anciennes imaginées par les hommes pour faire face à la rareté de l’eau.
  • You might also like