• La gestion de l’eau / Attention au gaspillage de l’eau, elle commence à se faire rare.

    Pour l’Homme, l’eau est une ressource indispensable. Comme pour tous les autres êtres vivants, elle lui permet de vivre. Cependant, actuellement, sur toute la surface du globe, on observe l’apparition de sérieux problèmes relatifs à l’eau. Ils sont bien réels à cause de la mauvaise gestion de cette ressource dont fait preuve l’Homme. Il faut sans plus tarder instaurer une prise de conscience pour une bonne gestion de l’eau, son économie et son utilisation rationnelle.

    « L’eau c’est la vie » dit-on. Cette affirmation ne semble pas être comprise par l’être humain et il pose des actes qui prouvent qu’il est un véritable destructeur de cette ressource. Rappelez vos que sur la surface de la terre, l’eau, cette précieuse ressource, n’est pas répartie de façon identique. On peut facilement remarquer qu’il pleut à certains endroits qu’à d’autre et cela est naturel. Mais depuis peu, ce qu’on observe c’est le phénomène des pénuries d’eau surtout potable qui touchent les pays. Le problème de raréfaction de l’eau potable se fait sentir dans certaines régions du monde. Ces problèmes ne semblent pas ou moins inquiéter des pays riches qui possèdent une plus grande quantité d’eau disponible et d’une bonne technologie de potabilisation. Cependant, les pays en développement à l’instar du Togo sont confrontés à de sérieux problèmes liés à l’eau potable. Même si les pays ont suffisamment d’eau brute pour un niveau de vie correcte, ceux-ci manquent des moyens de traitement d’une part, et à cela s’ajoute aussi une mauvaise gestion de l’eau.
    Les deux ennemis de l’eau sont le gaspillage et la pollution. Avec le problème de pénurie d’eau potable que connaît la ville de Lomé et voire tout le pays, le gaspillage est à proscrire. C’est un acte sale qui contribue énormément à la pénurie d’eau potable. On aime trop gaspiller l’eau, le peu qu’on dispose dans les ménages, sur les lieux de travail. Pour boire, par exemple, au lieu de prendre la juste quantité dont on a besoin, on remplit tout un gobelet et après avoir finir de se satisfaire, on jette le reste. De même pour faire la cuisine, le linge et la lessive, on note ce gaspillage de l’eau chez les populations et c’est surtout les femmes qui en sont responsables. Selon une loméenne Enyonam, une revendeuse de riz rencontrée à Gbossimé « L’eau est là pour être utilisée. Moi je l’utilise comme bon me semble dans mon ménage peu importe comment j’arrive à l’avoir. Je n’ai compte à rendre à personne. » à-t-elle lancé
    Certes, il est vrai que l’eau est là pour être utilisée mais on doit savoir comment l’utiliser. Souvent on pense qu’elle est une ressource inépuisable alors que ce n’est pas le cas. L’eau destinée à l’Homme qu’on appelle « eau douce » peut être épuisable aujourd’hui à cause des changements climatiques qui menacent la planète. D’où son économie et son utilisation rationnelle. La plupart des moyens de lutte pour la préservation de l’eau sont simple à mettre en œuvre. Ils ne demandent pas grande chose, juste une prise de conscience et des changements d’habitudes. Comment faire ?

    Il faut juste faire attention aux petits détails notamment bien fermer les robinets après usage, signaler le plus tôt possible les fuites d’eau sur le réseau car ces gouttes représentent entre 3 à 5L d’eau perdu par heure. Le service en charge de distribution de l’eau en occurrence la TDE aussi a le devoir d’être à l’écoute de la population pour arrêter rapidement ces fuites. Dans les ménages, il faut économiser l’eau, préférer une douche au bain qui consomme moins l’eau, boire, arroser le jardin, laver la voiture, faire la cuisine, le linge, la lessive le minimum nécessaire. Ne pas laisser couler les robinets après usage. N’oublions pas que si on dispose d’eau chez soi, d’autres par contre en manquent !
  • You might also like