• les différences culturelles et économiques entre pays engendrent une inégalité sur la consommation d'eau

    Pour savoir si les différences culturelles et économiques entre pays engendrent une inégalité sur la consommation d'eau
    Les différents niveaux de vie et les divers développements économiques engendrent des inégalités que l'on observe sur la consommation d'eau domestique. Pour cette raison, les usages de l'eau varient énormément d'une région à l'autre du globe.                                                 Quels sont-ils et pourquoi ? Le point sur ces questions.
    Un minimum vital de 20 litres d’eau par jour et par personne est préconisé pour répondre aux besoin fondamentaux d’hydratation et d’hygiène personnelle. »
    Organisation mondiale de la Santé (OMS)
    • Pour vivre décemment : 50 litres d’eau par jour et par personne.
    • Pour un réel confort : à partir de 100 litres par personne et par jour.
    Tous les pays développés se situent bien au dessus de ces seuils.




    UN ACCÈS ENCORE INÉGAL À L'EAU POTABLE

    Fin 2010*, 89% de la population mondiale, soit 6,1 milliards d’habitants, utilisaient des sources d’approvisionnement en eau potable améliorées, contre 76% en 1990.
    Ainsi en 20 ans, l’accès à des sources d’approvisionnement en eau potable a été nettement amélioré. Mais, actuellement, on estime toujours qu’entre 2 et 4 milliards de personnes dans le monde n’ont pas un accès satisfaisant à l’eau potable. Et dans certains pays, moins de 50% de la population a accès à l’eau potable et souvent de façon discontinue : eau disponible qu’à certaines heures, possiblement coupée pendant plusieurs jours… C’est le cas de l’Afghanistan, de l’Angola, de l’Éthiopie, de Madagascar, de la Mauritanie, du Niger, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, de la République démocratique du Congo, de la Somalie, du Tchad. Ainsi dans beaucoup de villes d’Afrique, l’utilisation quotidienne reste inférieure à 20 litres d’eau par personne.
    A contrario, les pays développés, disposant d’un accès à l’eau potable en continu et de bonne qualité, permettent de stabiliser les consommations voire à les baisser grâce à la modernisation des réseaux, aux appareils électroménagers et à la sensibilisation des utilisateurs. Notez que la consommation d’eau par habitant est à rapprocher des statistiques de prélèvements d’eau, variables selon les sources d’information.
    * Sources : Statistiques sanitaires mondiales 2012 / OMS
  • You might also like