• La crise mondiale de l’eau

    La Terre, riche de formes de vie diverses et abondantes et de 6 milliards d’humains, se trouve confrontée à une grave crise de l’eau. Tout indique que celle-ci est en train de s’aggraver et qu’elle continuera à le faire si des mesures correctives ne sont pas prises.


    La crise concerne la gestion des ressources et elle est provoquée par les manières dont nous utilisons l’eau. Mais la véritable tragédie est l’impact de cette crise sur la vie quotidienne des populations pauvres, qui souffrent de maladies liées à l’eau, vivent dans des environnements dégradés et souvent dangereux, et qui luttent pour éduquer leurs enfants, gagner leur vie et se nourrir.
    L’environnement naturel subit également cette crise. Il ploie sous les montagnes de déchets déversés de manière quotidienne et subit abus et exploitations qui ne tiennent guère compte, semble-t-il, des futures conséquences et des futures générations.
    En vérité, ce sont les problèmes d’attitude et de comportement qui sont au cœur de la crise. Nous connaissons la plupart des problèmes (mais pas tous) et sommes généralement capables de les localiser. Nous possédons les connaissances et compétences nous permettant de commencer à les résoudre. Nous avons élaboré d’excellents concepts, comme ceux d’équité et de durabilité. Pourtant, l’inertie de nos dirigeants et une population mondiale qui n’est pas pleinement consciente de l’ampleur du problème (et dans bien des cas dans l’incapacité d’agir pour y remédier) font que nous ne prenons pas les mesures correctives nécessaires à temps et ne mettons pas en pratique nos concepts.
    Pour l’humanité, la pauvreté d’une part importante de la population mondiale est à la fois un symptôme et une cause de la crise de l’eau. En améliorant l’accès des pauvres à une eau mieux gérée, on peut fortement contribuer à éliminer la pauvreté. Une meilleure gestion de l’eau nous permettra d’aborder le problème de la pénurie croissante d’eau dans de nombreuses régions du monde en développement.
    La résolution de la crise de l’eau et de ses multiples facettes n’est qu’un des défis auxquels l’humanité est confrontée à l’aube de ce troisième millénaire, et c’est dans ce contexte que ce problème doit être envisagé. Nous devons l’inscrire dans un scénario global de résolution des problèmes et des conflits. Pourtant, de toutes les crises sociales et naturelles auxquelles nous devons faire face, c’est de celle-ci que dépend notre survie et celle de notre planète Terre.

  • You might also like