• l'eau potable

    Normes

    Elles découlent de travaux scientifiques, appuyés sur des expériences, généralement sur l'animal, ou découlant de données épidémiologiques, définissant des doses maximales admissibles (DMA) ou tolérables (DMT) (journalières, hebdomadaires...).
    Il s'agit de la quantité de telle ou telle substance (on ne prend pas encore en compte les synergies toxiques induites par l'association de plusieurs polluants et/ou substances dites « indésirables ») qu'un individu est réputé pouvoir absorber sans danger quotidiennement tout au long de sa vie.
    Sur la base de comportements moyens, la quantité maximale apportée par l'eau est calculée, et on y ajoute une marge de sécurité (car on peut être exposé à des pics, et les enfants ou certaines personnes sont plus sensibles aux toxiques éventuellement présents dans l'eau).
    On peut distinguer les contaminants inertes des contaminants biologiques (bactéries, virus, etc.) qui peuvent se reproduire, la dose infectieuse n'étant pas comparable avec la dose toxique pour un produit chimique.

    Qualité microbiologique des eaux de consommation

    De nos jours, les eaux de consommation peuvent contenir de multiples micro-organismes (virus, bactéries et parasites). Leur présence est la plupart du temps provoquée par une dégradation de la qualité de la ressource en eau, par l'inefficacité de la protection et de l’entretien des ouvrages de captages, par un mauvais traitement de désinfection, ou encore par contamination lors du transport ou stockage. Par ailleurs, l'eau de consommation chargée en micro-organismes présente une menace pour la population puisqu'elle peut créer un risque à court terme pour le consommateur, pour ce qui est des pathologies engendrées, on peut citer : troubles gastro-intestinaux, diarrhées... Cependant, les techniques pour identifier les germes pathogènes dans l'eau prennent beaucoup de temps et sont complexes, c'est pour cela que la qualité bactériologique de l'eau peut être évaluée au moyen de germes témoins de contamination fécale (Escherichia coli et entérocoques), ces germes ont la possibilité d'indiquer la présence de germes pathogènes dans l'eau.

    Les pesticides dans l'eau de consommation

    Les pesticides sont des « produits chimiques phytosanitaires » issus de l'industrie chimique employés dans divers domaines (l'agriculture, les industries, la construction...) pour détruire, entre autres, les espèces nuisibles et indésirables (insecticidesherbicidesfongicides...), ces produits très toxiques peuvent être présents dans l'eau par leur pénétration dans les sols. Les produits phytosanitaires peuvent comporter des risques considérables pour la santé humaine comme les intoxications aiguës. On note que la plupart des apports en pesticides par l'alimentation sont issus de la consommation de fruits et de légumes.
  • You might also like