• filtration de l’eau

    Le Groupe MIT a démontré que le xylème dans l’aubier peut filtrer les bactéries de l’eau contaminée. 
    Si vous êtes en panne d’eau potable lors d’un voyage en camping au bord du lac, il y a une solution simple : couper une branche de l’arbre le plus proche, décoller l’écorce, et verser lentement l’eau du lac à travers le bâton.  
    Le filtre improvisé devrait piéger les bactéries et produire de l’eau non contaminée propre. 
    Une image au microscope électronique en fausses couleurs montre les bactéries E. coli (vert) piégées sur le xylème (rouge et bleu) de l’aubier après filtration. 
    En fait, une équipe du MIT a découvert que ce système de filtration à faible technologie peut produire jusqu’à quatre litres d’eau potable par jour – assez pour étancher la soif d’une personne. Dans un article publié cette semaine dans la revue PLoS ONE, les chercheurs montrent que un petit morceau de l’aubier peut filtrer plus de 99 % de la bactérie E. coli de l’eau.  
    Les pores dans l’aubier constituées de xylème permettent le transport de la sève sur de très grandes longueurs comme chez les arbres, tout en bloquant la plupart des types de bactéries. 
    Le Co-auteur Rohit Karnik, un professeur agrégé de génie mécanique au MIT, dit que l’aubier avec son faible coût est une solution prometteuse et efficace pour la filtration de l’eau, en particulier pour les communautés rurales où les systèmes de filtration avancés ne sont pas facilement accessibles. 
    Les chercheurs ont conçu un filtre simple en enlevant l’écorce d’une petite section de pin blanc, puis en l’insérant et en le fixant dans un tube en plastique nylon transparent (achetable dans les magasins de bricolage).
    Image courtoisie des chercheurs

  • You might also like