• groupe OCP :la stratégie « Eau »

    La stratégie « Eau », en faveur du programme national de protection des eaux brutes des nappes phréatiques et des barrages

    Hissée au rang de composante stratégique des projets industriels du Groupe, l’utilisation optimisée de l’eau s’intègre harmonieusement dans un nouveau concept d’investissement, plus respectueux de l’environnement.
    La rationalisation de la consommation de cette ressource se matérialise au niveau du transport du minerai, du dessalement de l’eau de mer, du recyclage des eaux des boues de lavage et des eaux urbaines épurées, et de la récupération des eaux pluviales.

    Des millions de mètres cubes d’eau seront économisés grâce au transport par pipeline entre Khouribga et Jorf Lasfar.

    La suppression du séchage du phosphate, préalable à son transport par train, aboutira à des économies en eau substantielles ; la pulpe de phosphate passera de 12 à 40% d’humidité dans le pipeline, puis à 60% au stade de sa valorisation. L’eau utilisée dans le pipeline sera récupérée, pour arriver à une économie de 3 millions de m3 d’eau par an.

    Le dessalement couvrira la totalité des besoins en eau de la plateforme de Jorf Lasfar

    Le dessalement de l’eau de mer sera réalisé grâce à la récupération de l’énergie issue du processus industriel. Il couvrira les besoins de la plateforme de Jorf Lasfar, estimés à 47 millions de m3 d’eau douce par an, libérant à terme les 25 millions de m3/an pompés dans le barrage Daourat. A terme, ce sont 100 millions de m3/an qui proviendront du dessalement sur les différents sites du Groupe.

    Le recyclage des eaux des boues de lavage

    A Khouribga et à Youssoufia, OCP développe des laveries dotées de systèmes de décantation des boues et de recyclage des eaux usées. Après un stockage de la boue tour à tour dans plusieurs bassins, interviennent la décantation puis la récupération de près de 5,8 millions de m3/an. Des projets similaires sont à l’étude à Benguerir.

    Le recyclage des eaux urbaines de Khouribga

    Ce projet, réalisé en commun avec l’Office National de l’Eau Potable (ONEP) permet de récupérer 5 millions de m3 d’eau par an, qui rejoindront les eaux servant au lavage des phosphates et à l’arrosage des espaces verts. Deux projets identiques sont à l’étude à Youssoufia et à Benguerir, avec des capacités respectives de 3 et 2 millions de m3/an.
    http://www.ocpgroup.ma/
  • You might also like