• la capitale mozambicaine Maputo et des environs ont été privés d’eau potable

    Plus d’un million d’habitants de la capitale mozambicaine Maputo et des environs ont été privés d’eau potable , en raison d’une sécheresse persistante qui a contraint les autorités locales à restreindre drastiquement leur approvisionnement.

    La ville de Maputo et ses banlieues de Matola et Boane ne reçoivent plus que 40% de leur volume normal d’eau potable, a annoncé un responsable du Centre national de gestion des situations d’urgence, Casimiro Abreu.
    L’eau du fleuve Umbelezi est réservée en priorité “à l’agriculture et à la production d‘électricité”, a-t-il ajouté dans un communiqué.
    L’Afrique australe a subi ces dernières années une très forte sécheresse, aggravée par le phénomène météorologique cyclique El Niño. De fortes pluies ces derniers mois ont toutefois permis à l’essentiel de la région de refaire des réserves d’eau.
  • You might also like