• La purification de l’eau


    Vous l’avez compris, la filtration n’est qu’une étape. Seule la purification peut vous prévenir des micro-organismes indésirables comme les bactéries et les parasites. Passons en revue les différentes options de purification disponibles.

     

    Purification par ébullition

    survie eau purification ebullitionOn rabâche un peu : La méthode la plus simple pour purifier une source d’eau est de la faire bouillir pendant…. 8 minutes ! (bien il y en a qui suivent… ou pas…). L’eau bout à 100°C, mais gaffe à l’altitude ! Plus vous êtes haut, plus l’eau boue à basse température et moins les bactéries sont tuées ! Exemple, le mec en haut de l’Everest ne doit pas appliquer ce principe… Ajoutez dedans des aiguilles de pin, des cynorrhodons pour lui donner un peu de goût !


    Purification par les rayons UV (SODIS)

    survie eau purification rayon uv sodis
    L’utilisation des UV pour purifier l’eau est un processus simple et efficace lorsque le soleil est au rendez vous. Le seul bémol de cette méthode est qu’elle ne permet pas de purifier de grandes quantités d’eau et qu’elle est beaucoup plus longue comparée aux autres méthodes. MAIS, il ne suffit, comme l’indique brillamment l’illustration que de trois choses : de l’eau dans un conteneur transparent (bouteille, sac à eau, pochette plastique, etc) exposé au soleil et à ses rayons lumineux… et du temps ! 6 heures seront nécessaires pour permettre une purification totale par grand soleil. Si le temps est un tout petit peu nuageux, ajoutez deux ou trois heures pour être sûr, mais si le temps ne s’y prête pas, n’insistez pas et rabattez vous sur une purification par ébullition.
    Attention, une fois l’eau purifiée, celle-ci ne doit pas être transvasée dans un autre conteneur ! Cela la contaminerait et il faudrait tout recommencer !

    Purification chimique
    survie eau purification chimique
    La majorité des agents de traitement de l’eau sont des composés oxydants. Plusieurs procédés de stérilisation chimique sont possibles :
    - Javel / Iode : : Ajoutez deux gouttes de javel non parfumée à 6% ou de teinture d’iode à 2% par litre. Si l’eau est trouble, doublez la dose. Il est également possible d’utiliser des pastilles javellisées achetable en pharmacie.
    - Le permanganate de potassium : Ajoutez 4 à 5 gouttes par litre. L’eau prendra une coloration légèrement violette qui disparaîtra en moins d’une heure
    - L’hydroclonazone : Vendu sous forme de comprimés, il suffit d’en ajouter un par litre d’eau (ou deux si l’eau est trouble). Il faut ensuite attendre une heure avant de pouvoir utiliser l’eau
    - Les sels d’argent (Micropur), qui fonctionnent de la même façon que l’hydroclonazone (sous forme de comprimés, un comprimé par litre, attendre une heure pour l’utilisation), mais qui contrairement aux précédentes méthodes ne confère aucun goût chimique à l’eau ! Ils protègent plusieurs moins contre une réinfection. Donc parmis toutes les pastilles de purification, il est conseillé d’utiliser les sels d’argent.

    Conclusion

    Ne prenez pas de risque inutile… et vive l’ébullition ! Privilégiez cette option qui reste la plus simple, la plus rapide et très efficace ! Comme j’ai la flemme de tout vous résumer, je laisse notre ami le Prof dans le Bois nous synthétiser toutes les méthodes de filtration et purification, de façon complète et drôle ! 
  • You might also like