• Les risques chimiques


    eau pollution chimiqueL’eau est de plus en plus polluée par les différentes substances humaines (radioactivité, pesticide, etc, etc) créent lors de processus industriels ou agricoles. A noter que les pesticides sont la cause d’un quart des eaux polluées chimiquement et servant d’alimentation à la population. Les autres causes de pollution chimique proviennent du nitrate et des métaux lourds comme le plomb, le mercure, le cadmium, le manganèse ou l’arsenic. Les métaux lourds proviennent essentiellement des fonderies, de la métallurgie et des incinérateurs d’ordures.
    Les métaux lourds
    Il faut savoir que les métaux lourds sont des substances très toxiques qui ne sont pas éliminés de l’organisme. Elles s’y accumulent en provoquant de intoxications et maladies (cancers, etc). Le plomb par exemple, atteint le système nerveux et et conduit à des troubles comportementaux (éncéphalopaties), des insuffisances rénales et de l’infertilité. La maladie du plomb est communément appelée le saturnisme.

    Les nitrates
    Les nitrates ne sont pas nocifs en soit pour la santé mais sous l’action d’une bactérie présente dans le corps humain, ils se transforment en nitrites – qui interagissent avec l’hémoglobine du sang qui ne peut plus fixer l’oxygène et perturbe le processus de respiration. Les nitrates entraînent donc un empoisonnement du sang appelé méthémoglobine ou encore maladie bleue. A forte dose ils sont très toxiques et provoquent des pathologies sévères et immédiates alors qu’à infimes doses et à long terme ils engendrent le cancer, notamment celui de l’estomac.

    Les pesticides et xhénohormones
    Les pesticides sont constitués de plusieurs centaines de molécules très diverses qui une fois libérées provoquent diverses réactions chimiques. Par conséquent très peu sont connues et leurs effets à long terme n’ont pas été statués.

    Conclusion des dangers

    Alors ?! Toujours envie de jouer les héros ?! Moi perso… je trouve que cela refroidit vachement…. Bref ! Il était important que vous mesuriez les dangers de boire une eau stagnante. Et pour tout avouer… ils sont énormes ! Notamment en zones tropicales et équatoriales. Donc, avant de vous jetez dessus, vous savez qu’il faut… la rendre potable ! Et donc la filtrer ou la purifier ! Mais quelle est la différence ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

    La filtration de l’eau

    La filtration vous permet d’obtenir un liquide clair et de meilleur goût en éliminant les petits débris et dépôts en suspension dans l’eau. Mais ATTENTION, les meilleurs filtres sur le marché vont jusqu’à la nano-filtration, ce qui permet le blocage des virus et des grosses molécules, mais ceux-ci ne garantissent pas la filtration des agents pathogènes plus petits comme les bactéries. Donc classons la filtration là ou elle doit être mise : Elle constitue juste l’étape de commencement du processus de purification de l’eau et certainement pas une garantie d’eau saine.
    Ce n’est donc absolument pas le procédé recommandé dans les zones à risques… mais les risques… nous les avons déjà vu il me semble !
    Comme vous l’avez sans doute vu dans ce chapitre, nous partons du principe que nous avons le moins de matériel possible. C’est pourquoi je ne vous parlerais pas ici des super méga pailles filtrantes de la mort qui tue. Un chapitre “Matériel” y sera dédié dans un second temps.
    Alors, comment peut on créer un filtre efficace avec les moyens du bord ?
    Il existe principalement deux variantes, celle du filtre à eau suspendu et créé à l’aide de bouteille ou sac en plastique, et celui posé grâce à un trépied, composé de tissu.

    Filtre à eau suspendu

    survie eau filtre maison suspendu

    Un petit screencast vous montrera comment procéder, mais cela reste assez simple. Il faut juste se souvenir de l’ordre des couches, qui de haut en bas est : Gravier / Sable / Charbon ou Mousse / Sable / Charbon. Il existe bien entendu plusieurs variantes… à vous de faire vos essais, mais généralement chaque couche doit faire environ 5 centimètres d’épaisseur !
  • You might also like