• Les risques : A quoi s’expose t’on au juste ?

    Les risques : A quoi s’expose t’on au juste ?

    Il existe plusieurs voies de contaminations :
    - les directes : en cas d’absorption d’eau contaminée, en cas de contact type baignades ou inhalation.
    – les indirectes : par le biais d’aliments souillées comme les coquillages, les poissons, etc. (par digestion mais aussi par contact)
    Deux types de contaminations existent :
    – les contaminations biologiques : dans la plupart des cas provenant de déchets ou d’excréments (peril fecal)
    – les contaminations chimiques : plus répandus qui proviennent généralement de l’accroissement de la teneur d’un composé particulier dans l’eau (plomb, fluor, etc). Des législations encadrent ce type de risque par les normes de Concentration Maximum admissible (CMA)
    Listons rapidement, en fonction du type de contamination, les risques et maladies qui en découlent. Ce n’est absolument pas pour vous aider à préparer votre concours de médecine, mais simplement pour vous ouvrir les yeux et être sûre que vous mesurez chacun de vos actes avant de prendre une décision

    Les risques biologiques

    Les bactéries
    maladie bacterie eauLes bactéries constituent la première cause de maladies suite à l’ingestion d’eau non potable (j’entend par là souillée). Les principales maladies qui découlent d’une infection bactérienne par l’eau sont :
    Le Choléra qui provoque une diarrhée majeure avec des déshydratations extrêmes (pertes de 10 à 20 litres d’eau par jour recensées). Les symptômes apparaissent très rapidement, un à cinq jours après l’ingestion de la bactérie. Les dernières épidémies recensées sont à Kaboul en 2005 et à Haïti en 2010. Tout sur le Choléra (OMS).
    La fièvre Typhoïde : Les principales zones concernées sont l’Amérique du Sud, l’Afrique et l’Asie. D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), cette maladie entrainerait plus de 200 000 décès annuels, par l’ingestion de boissons ou d’aliments contaminés. Comme le choléra des symptômes de diarrhée arrivent très vite, suivi par des maux de tête, insomnie, fièvres, saignements du nez, douleurs abdominales. La destruction des bactéries libèrent une toxine qui provoque des perforations et des hémorragies digestives qui conduit dans 30% des cas sans traitement à la mort. Tout sur la fièvre typhoïde (OMS).
    La Dysenterie : Connue sous le nom commun de tourista. Très répandue dans les pays en voie de développement. C’est une maladie infectieuse du colon qui est caractérisée par des diarrhées souvent mêlée de sang et accompagnées de douloureuse crampes abdominales. Tout sur la dysenterie (OMS).
    Salmonelloses, Yersinioses, Cyanobactéries… Ils existent énormément de bactéries transmissibles par l’eau souillée ou les déjections animales. A noter que les cyanobactéries sont facilement détectables puisqu’elle provoquent des altération de la couleur (eau verte, rouge, odeurs désagréables, etc). Tout sur les cyanobactéries (OMS).
    Par seul contact de l’eau, deux types de pathologies sont à craindre concernant les bactéries :
    – La leptospirose : Une maladie provenant des rongeurs qui infectent les sources d’eau par leur urine. (un seul cas mortel de recensé). Tout sur la leptospirose (OMS).
    – La légionellose : Une maladie pulmonaire qui se développent dans les conduits de climatisation ou l’eau chaude, ou seul un “aérosol” suffit à faire pénétrer la bactérie. Tout sur la légionellose (OMS).

    La plupart de ces pathologies se traduisent pas des diarrhés et déshydratations excessives, à cause desquelles 6000 personnes succombent par jour. Même si certaines pathologies s’avèrent moins graves que d’autres, n’oubliez pas que ces symptômes de forts affaiblissements… et lorsque vous êtes seul… livré à vous même cela peut être très rapidement fatal !
  • You might also like