• L’HISTOIRE DU TRAITEMENT DE L’EAU

    L’eau a toujours été indispensable à la vie humaine depuis des siècles. Ainsi, beaucoup de recherches ont été effectuée depuis longtemps. Tout d’abord, l’eau que les hommes utilisent vient des lacs et des rivières. Les hommes qui n’habitent pas à côté de rivières ou de lacs, puisent l’eau des nappes souterraines grâce à des puits.
    Depuis longtemps, les hommes cherchent à préserver l’eau, à la stocker… Il y’a environ 7000 ans, un certain Jéricho d’Israël stockait l’eau dans les puits. Suite à ceci, les transports d’eau ont été développé et ils sont devenus de plus en plus importants! Avant, l’eau « était transportée grâce à de simples canaux, l’utilisation des digues de sable ou de roches étaient fréquentes. Plus tard, à beaucoup d’endroits  dans le monde, on construit des canalisations : en Egypte avec des branches de palmiers, en Chine et au Japon avec des bambous. Ensuite, on commence à utiliser des matériaux plus efficaces comme l’argile, le bois et de temps en temps le métal.
    Dans la Grèce Antique, les eaux de pluie, de sources et de puits ont commencé à être utilisé très tôt. Déjà, la notion de distribution de l’eau était utiliser car l’expansion de la population urbaine était forte. L’eau utilisée par les habitants était transportée dans les égouts avec l’eau de pluie. Les Grecs étaient les premiers à se soucier de la qualité de l’eau, ils utilisaient des bassins aérés pour la purifier.
    Les Romains aussi ont beaucoup contribué à la construction des réseaux de distribution d’eau. Ils ont construit des barrages dans les fleuves et rivières, pour former des lacs. L’eau des lacs était purifiée grâce à l’aération, puis distribuée aux personnes. Les Romains ont construit des aqueducs qui transportaient l’eau sur des dizaines de milles. Un des plus connut fut l’aqueduc de Nîmes situé en  France.
    Au Moyen Age, de nombreuses villes sont apparues, elles étaient équipées d’installation d’eau en bois. L’eau dans ces villes était extraite de puits ou de rivières. Comme nous le savons tous, cette période du Moyen Age demeurait très non-hygiénique, beaucoup de personnes mouraient ou devenaient malades suite à la contamination de l’eau par les déchets ou excréments déversés dans l’eau. Pour résoudre ce problème, les populations ont commencé à boire de l’eau provenant de l’extérieur de la ville. Là, les rivières étaient nettement moins polluées…
    Plus tard, à Paris en 1806, un grand projet portant sur l’installation de traitement d’eau est né.  Ce traitement d’eau consistait à décanter l’eau pendant 12 heures, puis à la filtrer grâce à de grands filtres. Ces grands filtres étaient constitués de sable et de charbon de bois, pour assurer leur propreté on les changeait toutes les 6 heures.
    Enfin, en 1827, un anglais James Simpson élabore un filtre à sable qui permettrait de purifier l’eau que l’on boit. Et c’est ainsi, que nous pouvons boire de l’eau potable, c’est-à-dire saine à notre santé…
     bathing residenceLes bassins aérés des Grecs pour purifier l’eau

    Quelle est la différence entre l’eau douce et l’eau potable ? Contrairement à ce que vous pensez, l’eau douce n’est pas toujours potable, il faut qu’elle traverse beaucoup de traitement pour que, nous, les humains puissent la boire en toute sécurité. Seulement les eaux de sources sont propres à la consommation, certaines eaux minérales sont tellement minéralisées qu’elles ne sont pas potables…
    Avant d’être potable, l’eau douce doit suivre de nombreux traitements qui permettent d’éliminer la présence des germes, des polluants, etc.
    • Le tamisage, il permet de retirer des matières solides mélangées à l’eau.
    • La décantation, elle permet d’obtenir un mélange homogène à partir d’un mélange hétérogène. Donc, toutes les matières solides qui se trouvent dans l’eau se déposent au fond d’un bassin.
    • La filtration, elle permet de retenir les matériaux les plus gros, grâce à du sable et à fixer les micro-polluants, grâce à du charbon actif.
    • L’ozonation, il permet de tuer les bactéries et les virus, ainsi que certains toxiques, par exemple les pesticides, grâce à de l’ozone que l’on mélange à l’eau. Il permet aussi de supprimer les couleurs, les odeurs de l’eau et aussi à lui donner un meilleur goût lorsque nous la buvons.
    • La chloration, elle permet de désinfecter l’eau et d’éviter le développement des bactéries dans l’eau.
    • Traitementdeseaux1Le traitement des eaux en image
  • You might also like