• Qu'est-ce qu'il y a dans votre puits?

    Qu'est-ce qu'il y a dans votre puits?

     Un guide de traitement et d'entretien de l'eau de puits

    Introduction

    En général, l'eau souterraine est naturellement salubre et propre à la consommation. Puisque le sol sus-jacent agit comme un filtre, d'ordinaire l'eau souterraine est dépourvue de microorganismes qui provoquent des maladies. Cependant, la contamination pourrait avoir lieu après l'installation inappropriée du cuvelage ou du tubage de puits, après une rupture du cuvelage ou à la suite d'une entrée d'eau de surface contaminée dans le puits. La contamination peut aussi se produire si les puits sont forés dans un substrat rocheux fissuré sans une couche suffisante de sol de protection et avec moins que la longueur de cuvelage ou de tubage minimale recommandée.
    Pour empêcher la maladie, les puits devraient être entretenus de façon appropriée et l'eau devrait être régulièrement testée pour la présence de contaminants microbiens. L'eau de puits devrait aussi être testée à l'occasion pour la présence possible de contaminants chimiques inorganiques et organiques.

    Entretien de puits

    Le choix approprié du site, l'emplacement, la construction et l'entretien de votre puits aideront à réduire au minimum la possibilité de contamination. Le couvercle du puits devrait être vérifié régulièrement pour s'assurer qu'il est bien fixé en place et étanche. Les joints, les fissures et les connexions du cuvelage devraient être scellés. Les pompes et les tuyaux devraient aussi être vérifiés sur une base régulière et tout changement au niveau de la qualité de l'eau devrait faire l'objet d'une enquête.
    Le drainage de surface devrait être orienté pour s'éloigner du cuvelage du puits et l'eau de surface ne devrait pas s'accumuler près du puits. Le puits lui-même ne devrait pas être situé en aval d'aucune source de pollution.
    L'eau de puits devrait être testée régulièrement pour la qualité bactériologique et la contamination chimique si on la suspecte. En plus de tests réguliers, l'eau de puits devrait être testée immédiatement s'il y a un changement quelconque au niveau de sa limpidité, de sa couleur, de son odeur ou de son goût, ou s'il y a une modification dans l'utilisation des terres avoisinantes. À l'aide d'une évaluation régulière et de tests réguliers de l'eau potable, la salubrité microbiologique et chimique de votre eau de puits peut être vérifiée.

    Analyse de l'eau de puits pour la contamination microbiologique

    Les nouveaux puits devraient être désinfectés par le foreur de puits au moment de la construction afin d'éliminer toute contamination microbiologique qui pourrait avoir eu lieu lors du forage. Ceci devrait se faireavant de recueillir un échantillon pour le test microbiologique. Les puits existants devraient être testés deux ou trois fois par an. Le meilleur moment de prélèvement d'un échantillon de l'eau de votre puits est lorsque la possibilité de contamination est la plus élevée. Cela se produira le plus vraisemblablement au début du printemps juste après la fonte des neiges, après une période prolongée de sécheresse, de fortes pluies ou de longues périodes de non-utilisation.
    Selon la province, l'analyse bactériologique de l'eau de puits est effectuée par le laboratoire de santé provincial de votre région ou par un laboratoire privé homologué. Le laboratoire vous fournira un flacon d'échantillonnage propre et stérile, ainsi que les directives nécessaires. Les échantillons recueillis dans tout autre récipient ne produiront pas de résultats significatifs et ne seront pas acceptés par le laboratoire. Dans tous les cas, les échantillons devraient être réfrigérés immédiatement et transportés au laboratoire dans les 24 heures.
    Si vous avez souffert de maladies gastro-intestinales et si vous croyez qu'elles pourraient être associées à l'eau de votre puits, consultez votre médecin et le service local de santé.

    Interprétation des résultats d'analyse

    La qualité microbiologique de l'eau de votre puits est déterminée en recherchant la présence de bactéries indicatrices de contamination fécale (eaux usées) - soit les coliformes totaux et l'Escherichia coli. Les coliformes totaux se présentent naturellement dans le sol et dans le tube digestif des humains et des animaux. Par conséquent, leur présence dans l'eaupourrait indiquer une contamination fécale. Par contre,E. coli est uniquement présent dans l'intestin des humains et des animaux. Sa présence indique donc une pollution fécale (eaux usées)certaine.

    Coliformes totaux

    La présence de bactérie de coliformes totaux dans l'eau de puits est le résultat d'une infiltration d'eau de surface ou de la fuite d'un système septique. Conformément auxRecommandations pour la qualité de l'eau potable du Canada (sixième édition, 1996), de Santé Canada, l'eau potable ne devrait pas contenir plus de 10 bactéries de coliformes totaux par 100 ml de volume d'eau. Toute eau contenant plus que cette quantité devrait faire l'objet d'un nouvel échantillonnage. Si le nouvel échantillon contient plus de 10 bactéries de coliformes totaux par 100 ml, des mesures correctives devraient être prises immédiatement.
    L'eau contenant moins de 10 bactéries de coliformes totaux par volume de 100 ml est considérée marginalement propre à la consommation. Néanmoins, l'eau devrait faire l'objet d'un nouvel échantillonnage. Si moins de 10 bactéries de coliformes totaux par 100 ml sont dépistées, la cause de la contamination devrait être déterminée si possible et des mesures correctives devraient être prises au besoin.
    www.canada.ca/fr
  • You might also like