• La lutte contre la pollution

    Face à la pollution marine causée en grande partie par les activités humaines, l’Oceanium agit sur différents fronts pour réveiller les consciences et faire changer les comportements.
    Les set-setal
    Chaque année, des opérations de nettoyage des fonds marins (opérations filets perdus), des plages et des quais de pêche sont organisées. Ces set-setal permettent en une journée de ramasser et de trier plusieurs tonnes de déchets. Pour y parvenir, l’Oceanium mobilise les associations de quartiers, les communautés de pêcheurs et les écoles, en mettant à disposition ses moyens logistiques : équipements de plongée, bateaux, camions, etc.
    Les semaines de l’environnement
    Les semaines de l’environnement permettent de sensibiliser et de mobiliser des milliers de personnes sur les thèmes de la gestion des déchets et de la préservation de l’environnement. L’Oceanium, avec ses nombreux partenaires, mène des activités de sensibilisation, d’éducation à l’environnement, de nettoyage des fonds marins et d’assainissement des banlieues et zones côtières de Dakar.
    La médiatisation et les opérations d’ « alerte »
    Grâce à sa notoriété et ses réalisations, l’Oceanium bénéficie d’une très bonne audience dans les médias nationaux et internationaux. Ce qui lui permet de prévenir les médias lorsqu’une grande pollution se produit, comme se fut le cas dans la « bataille » contre le navire poubelle l’Orient Flowers, ou lors des dernières grandes pollutions sur la côte à cause du déballastage d’un navire étranger (plusieurs tonnes de pétrole sur les plages) ou de la Sénélec, entreprise publique, qui vide ses déchets dans la baie de Rufisque.
  • You might also like