• l'eau...

    1. Le cycle de l’eau

    L'eau est apparue sur terre il y environ 4 milliards d'années. Seulement 28% de la surface du globe n’est pas recouverte d’eau. Son volume (environ 1,4 milliard de km3) reste globalement stable, c'est toujours la même eau qui circule et se transforme en permanence à travers le cycle de l'eau. En effet, l'eau change de forme et existe sur terre sous trois états : liquide, solide ou gazeux.
    Etat liquide (nuages, cours d’eau, mers, océans…) : 
    La condensation : 
    Au contact des couches d'air froid de l'atmosphère, la vapeur d'eau se condense en minuscules gouttelettes qui se rassemblent et forment des nuages, à l’origine des précipitations.
    Etat solide (la glace) : 
    La solidification :
    Du fait de températures négatives, l’eau se transforme en glace. 
    Etat gazeux.
    L’évaporation. : 
    Chauffée par le soleil, l'eau des océans, des rivières et des lacs s'évapore et monte dans l'atmosphère. On parle alors de vapeur d'eau.
    L'eau se répartit de la manière suivante :
    • 97,20% : eaux salées
    • 2,15% : glaces polaires
    • 0,63% : eaux souterraines
    • 0,019% : eaux de surface (lacs, fleuves, et rivières)
    • 0,001% : eaux dans l'atmosphère
    L'eau se renouvelle plus ou moins vite : 1 000 ans pour une nappe souterraine, 4 000 ans pour un océan, 15 000 ans pour un glacierOn entend par renouvellement, le temps moyen qui doit s’écouler pour que le volume stocké dans un réservoir à un moment donné soit remplacé entièrement par les apports postérieurs. Seulement 0,65% de cette eau n'est ni salé ni glacé et 97,2% de l'eau présente sur la planète se trouve sous forme salée dans les mers et les océans. Or seule l’eau douce (dont une partie seulement est facilement mobilisable) est utilisée pour les besoins vitaux de l’homme (alimentation, agriculture…). On estime que plus de 80 pays dans le monde (soit, plus de 40% de la population du globe) connaissent de sérieuses pénuries d'eau.
    Figure 1 : Le cycle de l'eau
    eau001.gif
    Source : Dossier CNRS sur le cycle de l'eau.

    2. L’eau dans le monde

    La pauvreté en eau d'un pays peut avoir plusieurs explications. Il peut arriver que l’eau soit en quantité insuffisante par rapport au nombre d'habitants. Aujourd'hui, dans le monde, on estime que près de 900 millions de personnes n’ont pas accès à de l’eau potable et 2,5 milliards de personnes à des installations d'assainissement amélioré (source : unicef). Du fait de son importance stratégique (alimentation en eau potable, irrigation…) le partage de l'eau en cas de pénurie, est à l'origine de certains conflits dans le monde.
    Toutes proportions gardées, ces tensions se retrouvent à différentes échelles. Au niveau national, il n’est pas rare que des difficultés surgissent entre communes sur la question de la gestion des inondations. En effet, la résolution de ces problèmes nécessite une prise en compte de l’amont pour l’aval, qui n’est pas toujours facile à trouver.
    D’une manière plus globale, les équilibres écologiques et les problèmes de pollution doivent être pris en compte à l'échelle mondiale. Certains organismes internationaux, comme l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture) ou l'OMS (Organisation Mondiale pour la Santé), ou des associations œuvrent déjà dans ce sens. Aucune bonne gestion de la ressource en eau ne peut se faire ponctuellement. L'avenir de la planète devra donc passer par une prise de conscience mondiale : l'eau n'appartient à aucun pays en particulier, elle est le patrimoine de tous.
    L'Afrique Sub-Sahélienne et saharienne, le Proche Orient et l'Asie Centrale sont les régions du monde les plus touchées par les sécheresses chroniques. De 1940 à 1990, la consommation d'eau dans le monde a quadruplé. D'ici 20 ans, la demande mondiale en eau pourrait augmenter de 650% pour une population mondiale estimée à 8 milliards d'habitants. Aujourd'hui, une vingtaine de pays vit déjà sous un seuil de grave pénurie, situés pour la plupart en Afrique et au Moyen-Orient (source : Eau de Paris)
  • You might also like