• Les activités en mer, un plaisir empoisonné

    Il y a une pollution permanente qui circule avec nous, en même temps que nous, à la surface ainsi que dans les profondeurs de ces eaux marines.

    Exploiter les eaux maritimes, étudier les natures complexes qui les composent, en extraire quelques-uns de ses habitants pour les admirer ou les étudier, autrement dit, les hommes pratiquent diverses activités en rapport avec les eaux maritimes notamment dans la construction de différentes plates-formes de recherche ou d’exploitation visant à user en partie ou en totalité le contenu des eaux des mers. Comme ils sillonnent tout le temps cette vaste étendue d’eau puisqu’ils y travaillent, pour eux il ne peut y avoir meilleure évacuation que par les eaux maritimes d’où un grand risque de pollution. L’homme, le plus souvent inconsciemment, pense que certains éléments se dessoudent parfaitement dans l’eau sans causer aucune perturbation pour son environnement, mais que ces éléments jetés dans les mers soient à l’état solide, gazeux ou liquide, il y aura toujours des matériaux que les eaux marines n’absorberont jamais d’où la pollution maritime, Parfois, cette pollution se manifeste à l’extérieur par un visible changement de la couleur de l’eau en surface, la plupart du temps les déchets toxiques se déposent au fond des océans laissé là par des navires.
  • You might also like