• Succès de la gestion publique de l’eau

    Cette première partie vise à présenter des expériences exemplaires de gestion publique de l’eau aussi bien au Sud qu’au Nord. Contrairement aux préjugés propagés par les entreprises privées de l’eau et par les acteurs internationaux qui les soutiennent, les diverses formes de gestion publique de l’eau et de l’assainissement ont prouvé qu’elles étaient capables, si les conditions adéquates sont réunies, d’assurer l’accès à l’eau et à l’assainissement des populations dans des conditions équitables et durables, y compris dans les pays du Sud et pour des populations pauvres.
    L’exemple de Porto Alegre, abordé dans le premier chapitre, montre que l’une des conditions les plus importantes de la réussite des services d’eau est de ménager une place centrale à la participation effective des citoyens et usagers, aussi bien au niveau des décisions de planification et d’investissements que du contrôle et du suivi. La même leçon se dégage de l’exemple décrit dans le chapitre suivant, celui du Tamil Nadu en Inde, où les ingénieurs et employés du service public de l’eau ont su remettre en cause de manière radicale certains préjugés et pratiques établis, pour aller au devant des populations, en profitant de leurs savoirs et de leur implication. 
    Le chapitre consacré à la Malaisie montre à son tour comment une entreprise publique locale peut prospérer, au contraire de bon nombre de ses voisines, dès lors qu’y prédomine une véritable éthique de service public, libérée des interférences politiques.
    Les chapitres suivants abordent des exemples du Nord, même si le premier d’entre eux, qui porte sur le service municipal de l’eau de Cordoue en Espagne, peut être considéré comme un exemple mixte, associant les traditions européennes et nord-américaines de services publics forts au dynamisme participatif que l’on observe souvent dans les pays du Sud. 
    Le chapitre suivant raconte comment la ville de Grenoble en France a mis fin à une expérience malheureuse de privatisation de l’eau, marquée par des affaires de corruption, pour remettre en place un service public municipal de qualité. Le chapitre sur l’Allemagne souligne l’importance de défendre et de renforcer l’éthique de service public qui s’est formée au cours de l’histoire chez les ingénieurs du secteur, et qui est aujourd’hui mise à mal par une poussée privatisatrice.
     Enfin, le chapitre sur l’histoire de la régulation des services publics aux États-Unis boucle la boucle en décrivant les divers dispositifs de participation et de contrôle qui ont été mis en place au cours du XXe siècle pour défendre les intérêts des usagers des services publics, de l’eau en particulier.
  • You might also like