• Tchad: la Chine s'engage à améliorer l'accès à l'eau potable

    Par ATPE TCHAD 

    Le Tchad et la Chine ont procédé, mercredi, à la signature d’une convention de don de 43 milliards de francs CFA destinés à financer des projets d’approvisionnement en eau potable dans le pays.

    Selon le conseiller économique et commercial de l’ambassade de Chine au Tchad, Zheng Wei, cette signature de convention en faveur des populations tchadiennes, concerne quatre projets d’aide-mémoire, répartis dans trois régions du Tchad notamment, les régions de Mandoul et de Salamat, dans le sud, et celle de Borkou, dans le nord. 

    Zheng Wei a révélé à la presse, qu’en vertu de la coopération bilatérale, excellente, entre le Tchad et la Chine, son gouvernement veut, ainsi, contribuer à répondre aux besoins cruciaux d’approvisionnement en eau et en assainissement au profit des populations tchadiennes.

    «L’approvisionnement en eau potable peut contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population. Le gouvernement chinois veut, par ce geste, joindre ses efforts à ceux des autorités tchadiennes pour le bien-être social des habitants de trois régions du Tchad», a déclaré le diplomate chinois à la presse. 

    Le ministre tchadien de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche, Sidick Abdelkerim a, pour sa part, exprimé sa profonde gratitude à la Chine pour les efforts qu’elle ne cesse de déployer pour accompagner le développement rural au Tchad 

    «Les travaux prévus portent sur un montant total de 43 milliards de franc CFA (Environ 80 millions de dollars). Ces financements permettront de mener les études biophysiques et réaliser des forages, pour mieux connaître nos ressources en eau souterraine dans ces régions arides du pays», a déclaré Sidick Abdelkerim à la presse. 

    La signature du protocole d’accord s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale Sino-tchadienne.
  • You might also like