• À Mexico, les autorités tentent de restaurer la confiance envers l’eau du robinet



    Les Mexicains figurent parmi les plus gros consommateurs mondiaux d’eau en bouteille et de sodas. En cause, la réputation de mauvaise qualité de l’eau du robinet, particulièrement dans la capitale du pays. Les autorités de Mexico viennent de prendre une série de mesures pour encourager la consommation d’eau du robinet. Une initiative qui tient à la fois de la promotion touristique et de la la lutte contre l’obésité.

    Comme le rapporte Associated Press, les autorités ont passé une loi obligeant les restaurants à offrir gratuitement à leurs clients un eau du robinet filtrée. « Nous avons besoin de créer une culture de consommation d’eau [du robinet]. Nous avons besoin d’accepter notre eau », déclare ainsi un responsable municipal.
    Les restaurants constituent une cible importante parce que c’est là que les Mexicains consomment la plus grande partie de leur eau en bouteille. La consommation moyenne d’eau en bouteille y est de 260 litres par an, contre 116 aux États-Unis.
    L’eau du robinet de la capitale mexicaine est réputée pour sa mauvaise qualité, y compris parmi les touristes américains. Les autorités assurent que 95% de l’eau du réseau public est de bonne qualité. Mais le mauvais état des canalisations (en raison notamment de l’absence de réparations suffisantes suite au tremblement de terre de 1986) fait que cette eau saine peut se trouver re-contaminée avant d’arriver dans les robinets.
    D’autres villes dans le monde ont pris des initiatives similaires de promotion de l’eau du robinet - notamment Paris. Il y a quelques années, États-Unis et Canada avaient connu une grande campagne citoyenne contre l’eau en bouteille.

    Olivier Petitjean
  • You might also like