• 'Afrique du Sud au Cap, la crise de l'eau potable menace 4 millions d'habitants

    L'enjeu de la crise de l'eau potable est symbolisé par la 2e ville d'Afrique du Sud. Le risque de devoir faire la queue pour une ration de 25 litres quotidiens se précise.

    La quasi-pénurie d'eau dans la ville du Cap, en Afrique du Sud, illustre le problème du déficit hydrologique global auquel la Terre est confrontée. "Une crise de gouvernance, bien plus que de disponibilité de la ressource", soulignait l'ONU en 2015. Ce qui menace les Captioniens rappelle le scénario récent d'autres zones urbaines, comme la Californie qui sort de cinq années de sécheresse, ou Sao Paulo qui est passé proche de son "Jour zéro" entre 2014 et 2015.
    Les nappes souterraines fournissent de l'eau potable à au moins la moitié de l'humanité, mais aussi 40% de l'eau utilisée pour l'agriculture. Sauf que ces aquifères ne se remplissent pas aussi facilement qu'un réservoir après une averse. "Avec l'aggravation du changement climatique, les impacts sur les ressources en eau vont s'aggraver aussi", prévient le climatologue Peter Gleick.Residents walk past a leaking communal tap in Khayelitsha township, near Cape Town
  • You might also like