• Économiser l’eau potable : les villes allemandes en pointe

    A Wardenburg, canton Oldenburg (Basse Saxe), la consommation moyenne d’eau potable ne dépasse pas 124 litres par jour et par personne, nettement moins que la consommation moyenne en R.F.A. (150 litres). L’économie d’eau s’explique par l’utilisation répandue de l’eau de pluie pour les WC, pour les jardins, et parfois aussi pour la machine à laver. La commune a décidé de faire encore plus de progrès en ce domaine : tout acquéreur d’une nouvelle construction ou d’un terrain vendus par la commune, signe un contrat qui l’engage à s’équiper des installations appropriées. 
    Les responsables expliquent que chacun pourrait en effet se contenter de 75 litres d’eau potable par jour, sans renoncer à son confort habituel. Seulement cinq litres par jour sont vraiment utilisés comme eau potable, 46 litres servent pour la chasse d’eau du WC et 44 litres pour le bain et la douche. Les immeubles gérés par la municipalité, mairie, écoles, maisons de retraite, etc., donnent évidemment le bon exemple. Les habitants de Wardenburg, au début parfois sceptiques, se montrent aujourd’hui, en très grande majorité, fiers de ces mesures.
    Commentaire
    Les mesures décidées par cette petite commune pionnière, s’imposeront à long terme partout. Face à une demande croissante, de nombreuses villes allemandes sont obligées de chercher l’eau de plus en plus loin. 
    Mais comme les nappes phréatiques ne sont pas inépuisables, il est très important de prendre des mesures contre le gaspillage. En théorie, 50 % de l’eau normalement utilisée par un ménage allemand pourrait être remplacée par de l’eau de pluie. Il existe pour cela des installations très étudiées. Elles ne peuvent être introduites, à plus grande échelle, que par des décisions prises au niveau des administrations communales. Certaines villes commencent à se lancer dans l’élaboration de concepts d’une gestion plus rationnelle de l’eau.
  • You might also like