• L'aluminium dans l'eau potable


    Des articles parus dans les médias sur les effets apparemment nocifs de l'aluminium au quotidien ont fait naître le doute quant à la sécurité des aliments, notamment concernant l'eau potable.
    Cet argumentaire propose une brève synthèse sur le sujet et répond aux questions les plus fréquentes : (source: SSIGE, juillet 2013)

    Qu'est-ce que l'aluminium?
    L'aluminium est le métal le plus abondant dans la croûte terrestre. Il est présent comme matériau dans les vêtements, les emballages, les cosmétiques et les médicaments. Il est également utilisé pour le traitement de l'eau potable. Si l'aluminium n'a pas de fonctions biologiques connues, il s'avère toxique à hautes doses. Le lien éventuel entre ce métal léger et la maladie d'Alzheimer fait également débat.
    L’aluminium n'est pas présent sous sa forme élémentaire dans la nature. Il existe sous différents composés chimiques dans la plupart des roches et des sols ainsi que dans les végétaux. L'aluminium n'est pas essentiel pour les organismes vivants. Les plantes l'absorbent de manière assez passive dans la solution du sol ce qui explique pourquoi on trouve de l'aluminium dans les légumes par exemple. En raison de l'interaction avec la roche, l'aluminium peut également être présent (de manière rare) dans les eaux souterraines.

    L'aluminium est-il utilisé dans le traitement de l'eau potable?
    En relation avec la filtration, la floculation et la précipitation avec des sels de fer et d'aluminium (floculant) sont des procédés de traitement de l'eau potable reconnus par l'Office fédéral de la santé publique. Certains services des eaux en Suisse y ont recours surtout pour le traitement des eaux de surface et parfois de l'eau de source. À l'aide du floculant, de fines particules (microorganismes ainsi que particules minérales et organiques) s'accumulent pour former des flocs de plus grande taille, ce qui facilite ensuite leur séparation.

    À quelles concentrations l'aluminium est-il sans risque?
    L'Ordonnance du DFI sur les substances étrangères et les composants dans les denrées alimentaires prescrit pour l'aluminium dans l'eau potable une valeur de tolérance de 0,2 mg/l. Dans la bière, elle est de 2 mg/l et dans les produits de boulangerie de Sils de 15 mg/kg. Sur la base des études à sa disposition en 2008, l'Autorité européenne de sécurité des aliments a fixé une dose hebdomadaire tolérable d'un milligramme d'aluminium par kilogramme de poids corporel.
    Cela signifie qu'un adulte de 70 kg peut consommer chaque jour 10 mg d'aluminium sans risque pour sa santé. Pour atteindre ces 10 mg, il devrait boire 200 litres d'eau (pour une valeur empirique de 0,05 mg/l d'aluminium dans l'eau potable suisse).
    Quelle est la quantité d'aluminium présente dans l'eau potable?
    L'expérience montre qu'en Suisse les valeurs dans l'eau potable sont inférieures à 0.05 mg/l. Dans l’eau potable d’ESB en provenance de la station de conditionnement d’eau du lac à Ipsach, où l’on utilise l’aluminium dans le processus de conditionnement, cette valeur se situe à 0.05 mg/l et, donc, nettement en-dessous de la valeur de tolérance. À ce propos, selon des études internationales, l'eau potable représente moins de 1% de l'apport total d'aluminium. En outre, le corps humain élimine par la suite 99 % et plus de l’aluminium ingéré avec la nourriture.

    L'aluminium présent dans l'eau potable est-il dangereux pour la santé?
    Selon l'état actuel des connaissances, l'aluminium présent dans l'eau potable en Suisse ne présente aucun danger pour la santé. Il est présent à faibles concentrations et ne constitue qu'une petite part de l'apport total du métal.
    En raison de l'incertitude qui existe parfois, ne devrait-on pas renoncer à l'utilisation de l'aluminium dans le traitement de l'eau potable?
    L'aluminium s'avère un bon agent floculant et est sans risque à ces concentrations dans l'eau potable. S'il existe de meilleures alternatives à l'aluminium sur le plan écologique et économique, elles seront vérifiées.
    Avez-vous des questions à ce sujet?
    Pour de plus amples renseignements veuillez-vous adresser à:
    Andreas Hirt
    Directeur exploitations / Membre de la direction
    tél. 032 321 12 20
    andreas.hirt@esb.ch
  • You might also like