• l'eau du robinet et l'eau en bouteille ?

    Quelle est la différence entre l'eau du robinet et l'eau en bouteille ? Laquelle choisir lorsque l'on est sportif, hypertendu ou que l'on est une femme enceinte ?

    L'eau du robinet

    L'eau qui arrive jusqu'à notre robinet a pour origine les nappes phréatiques, les lacs, les rivières. Elle a subi de nombreux traitements, analyses et contrôles portant sur quelque 63 paramètres, garantissant ainsi ses qualités sanitaires. De ce fait, l'eau est la denrée alimentaire la plus fortement réglementée.
    A noter qu'une eau conforme aux normes signifie qu'elle est potableet que si elle contient malgré tout des substances polluantes (germes, micro-organismes, molécules chimiques), ces dernières le sont en quantité jugée suffisamment faible pour ne pas mettre en danger la santé du consommateur.
    Ainsi, c'est souvent son goût et son odeur (eau de javel et chlore ajoutés pour leurs propriétés antibactériennes) qui dérangent et qui détournent les Français de cette boisson la plus écologique et la plus économique. Contre ces inconvénients, on peut filtrer l'eau en carafe ou en équipant son robinet d'un filtre. Sinon, il suffit de l'aérer dans une carafe normale, au réfrigérateur.
    Bien entendu, l'eau du robinet apporte aussi des sels minéraux.

    L'eau en bouteille

    Les eaux en bouteille proviennent d'une source souterraine et sont mises en bouteille sur le lieu de captage, sans traitement, mais sous contrôle bactériologique très strict.
    La différence entre eau de source et eau minérale vient du fait que cette dernière est reconnue "bénéfique pour la santé" et qu'elle contient toujours les mêmes concentrations en sels minéraux (sodium, potassium, calcium, magnésium). Les eaux de source contiennent un peu moins de minéraux et leurs concentrations fluctuent selon les saisons.

    Quelle eau choisir ?

    Le choix d'une eau dépend des besoins de chacun en sels minéraux.
    Pour toute la famille et en l'absence de besoins spécifiques, on peut choisir une eau faiblement minéralisée (résidu sec inférieur à 50 mg/l), comme Evian, Volvic, Thonon, Valvert, etc. C'est ce qu'indique la mention "Résidu sec à 180°C" sur l'étiquette (teneur globale en minéraux).
    Inversement les eaux ayant un taux de résidu sec à 180°C supérieur à 50 mg/l, sont utiles en cas de besoins particuliers. Ainsi, selon les situations, il faut choisir une eau plus riche en certains minéraux. A noter également que certains états de santé nécessitent inversement de faibles teneurs en certains minéraux.
    Voici quelques exemples :
    En cas de stress : privilégiez une eau riche en magnésium.
    Contre la constipation : eau riche en magnésium.
    Minéralisation osseuse : eau riche en calcium.
    Digestion : eau riche en bicarbonate de sodium (gazeuse : Saint-Yorre, Vichy Célestin...).
    Transit : eau riche en sulfate (Saint Antonin...).
    Hypertension et maladie cardiaque : eau pauvre en sodium.
    Sportif : eau riche en calcium et en sodium (Vittel, Saint-Yorre, Arvie...) et contre les crampes et les courbatures, une eau riche en bicarbonate.
    Femme enceinte : eau riche en fer et en magnésium (Hepar) pendant la première partie de la grossesse, puis une pauvre en sodium durant la 2e partie de grossesse.
    Femme qui allaite : eau pauvre en sulfate et chlorures.
    Bébé : eau pauvre en nitrate et faiblement minéralisée en général. Préférez une eau de source. www.e-sante.fr
  • You might also like