• Objectif : de l'eau pour tous !

    Afemme puits afriquevoir de l’eau potable qui coule en abondance du robinet, ce n’est encore qu’un rêve pour beaucoup ! 800 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à une eau de bonne qualité. Pour trouver des solutions à ce problème, des spécialistes de l’eau du monde entier se retrouvent au Forum mondial de l’eau à partir du 12 avril en Corée du Sud. 

    1jour1actu a interviewé un spécialiste de la question de l'eau. Il nous a expliqué pourquoi l'accès à l'eau était parfois si difficile, et quelles solutions pouvaient être mises en place. Guillaume Aubourg (D.R.) Guillaume Aubourg est directeur adjoint de pS-Eau, une association qui aide les autres associations ou les villages à mettre en place des projets liés à l'eau : pour faciliter l'accès à l'eau potable ou pour l'assainir. pS Eau intervient surtout en Afrique : à Madagascar, au Sénégal, au Mali, au Burkina Faso et au Niger.   

    1jour1actu : Pourquoi tous les habitants de la planète n'ont-ils pas accès à l'eau potable ? Guillaume Aubourg : 1 personne sur 4 dans le monde n'a pas accès à une eau de bonne qualité, elle doit parcourir de nombreux kilomètres pour en trouver ou partager des points d'eau naturels (étangs ou mares) avec des animaux. Il y a plusieurs raisons à cela. Pour creuser des puits, il faut de l'argent, et il est parfois difficile d'en trouver. Ensuite, certaines populations vivent dans des endroits très isolés et très secs, comme des déserts, et il est compliqué d'y creuser des puits, car il faut aller très profond pour trouver de l'eau.   1jour1actu : Est-ce que des gens en France n'ont pas accès à l'eau potable ? G. A. : En France, le problème est différent. Les gens du voyage, les nomades, peuvent rencontrer des problèmes pour trouver de l'eau. Mais les villes sont obligées de leur fournir un terrain où s'installer, avec un accès à l'eau. Certaines familles ont aussi parfois du mal à payer leur facture d'eau. 
    L'État français a mis en place un service pour les aider. Les femmes sont très touchées par le problème de l'eau potable, car ce sont souvent elles qui parcourent de nombreux kilomètres chaque jour pour ramener de l'eau au village. Un puits à proximité allège donc leur journée de travail et leur permet de gagner du temps pour d'autres tâches. 

      1jour1actu : Quels sont les principaux problèmes qui sont liés au manque d'eau potable ? G. A. : Boire une eau de mauvaise qualité peut provoquer de nombreuses maladies, comme le choléra, et même entraîner la mort. 2 millions de personnes meurent chaque année à cause du manque d'eau ou parce qu'elles n'ont pas accès à l'eau potable. Et quand les gens ne meurent pas, ils dépensent beaucoup d'argent pour se soigner, ils se retrouvent donc encore plus pauvres. La situation est compliquée.  

     1jour1actu : Que fait votre association pour améliorer l'accès à l'eau potable ? G. A. : Nous aidons les villes et villages, ou les autres associations, à mener à bien leur projet (réalisation de puits, de forages, etc.). Pour cela, nous vérifions que leur projet est réalisable, nous les aidons à trouver de l'argent, et nous les mettons en relation avec les maires et les populations afin que tout le monde soit associé. Nous menons aussi des actions de sensibilisation auprès des populations. Nous expliquons par exemple pourquoi il est important de se laver les mains plusieurs fois par jour.
    eau puits afrique

    En savoir plus : https://www.1jour1actu.com/planete/objectif-eau-potable-89167/
  • You might also like