• Pollution : 9 personnes sur 10 respirent un air trop pollué

    La pollution tue 7 millions de personnes par an dans le monde soit plus que les accidents de la route, le sida, le diabète et la tuberculose cumulés. 

    Rédigé le 
    "La pollution de l’air est une menace pour nous tous, mais les populations les plus pauvres et les plus marginalisées sont les premières à en souffrir", a expliqué le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus dans un communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié le 2 mai. Pour le Directeur général de l’organisation, lutter contre l'exposition aux particules fines est une urgence. En effet, d’après les dernières estimations de l’OMS, dans le monde, l’année dernière, 4,2 millions de décès ont été imputables à la pollution de l’air ambiant. A titre de comparaison, au niveau mondial, 1,3 millions de personnes sont mortes dans un accident de la route en 2017.
    Mais ce qui inquiète tout particulièrement l’OMS, c’est la pollution de l’air intérieur, qui a entraîné 3,8 millions de décès l’année dernière. Aujourd’hui encore, plus de 40% de la population mondiale de dispose pas de combustibles de cuisson propres. "On ne peut pas accepter que plus de 3 milliards de personnes – surtout des femmes et des enfants – continuent de respirer tous les jours des fumées mortelles émises par des fourneaux et des combustibles polluants à l’intérieur de leurs habitations. Si nous n’agissons pas très vite, le développement durable restera une chimère", s’alarme Tedros Adhanom Ghebreyesus.
  • You might also like