• L’eau, source de conflits ou de coopération

    Le spectre de futures "guerres de l’eau" est régulièrement agité par les médias et certains politiciens, pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Certes, l’importance vitale de l’eau et les tensions que peuvent provoquer ou aggraver la difficulté d’accéder à cette ressource ne doivent pas être sous-estimés. Pourtant, l’eau est un facteur d’indépendance et donc aussi de coopération, comme le montrent de nombreux exemples.

    D’autre part, les conflits autour de l’eau ne se réduisent pas, loin de là, aux conflits frontaliers entre deux pays - même si ce sont ces derniers qui présentent le plus de risques de dégénérer en affrontements verbaux ou physiques. Gérer et concilier les différentes utilisations de l’eau de manière équitable et soutenable, travailler à transformer les interdépendances en coopération et en avantages mutuels, telle est la tâche de la gouvernance de l’eau aussi bien à l’intérieur de chaque pays qu’au niveau international.
  • You might also like